• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tempête Miguel : plusieurs trains perturbés et des passagers de la SNCF bloqués en gare de Rennes

Les trains à l'arrêt en gare de Rennes / © France 3 Bretagne - R. Durand
Les trains à l'arrêt en gare de Rennes / © France 3 Bretagne - R. Durand

Les vents violents de la tempête Miguel ont provoqué de nombreuses chutes d'arbres dans la région. Certains sont tombés sur les voies SNCF. Certains voyageurs ont dû être hébergés à l'hôtel. Tôt ce samedi matin, quelques trajets ont dû être annulés ; la circulation est ensuite revenue à la normale.

Par Thierry Peigné

Nuit quelque peu cauchemardesque pour les voyageurs de la SNCF en ce vendredi de grands départs. Les départements bretons n'avaient été placés qu'en vigilance jaune aux vents violents par Météo-France, mais cela a suffit pour perturber le trafic ferroviaire sur plusieurs lignes au départ de Rennes.

La ligne Rennes - Quimper a été bloquée par la chute de deux arbres que la SNCF a dû dégager, ce qui a provoqué un arrêt de près de 3 heures de 18 à 21h. Un arbre sur la voie en direction de Saint-Malo a également interrompu le trafic une partie de la soirée.
 

Bloqués au minimum cinq heures

Mais c'est la ligne Rennes - Brest qui a été la plus touchée par les chutes d'arbres. Plusieurs arbres sont successivement tombés sur la voie. Il faut rappeler que certaines rafales de vent ont dépassé les 120 km/h dans les Côtes d'Armor en fin d'après-midi. À chaque fois, la SNCF a dû envoyer des équipes techniques pour débiter les arbres, réparer les dégâts sur les caténaires et dégager les voies.

"Mais un arbre plus gros que les autres a endommagé un poteau à hauteur de Caulnes, avant Saint-Brieuc", expliquait cette nuit la communication régionale de la SNCF. "Il y en a pour quatre heures de travail minimum car nous avons dû faire appel à des bûcherons et les procédures de mises en sécurité des personnels et des voyageurs sont très rigoureuses et longues." L'arbre a surtout endommagé le poteau d'une caténaire. Cette nuit, une partie des travaux a pu être terminée, permettant au trafic de reprendre. Les dernières réparations sont prévues la nuit prochaine, de samedi à dimanche, sans avoir d'impact sur la circulation des trains.

Vendredi soir, trois rames TGV ont entre autres été bloquées en gare de Rennes avec tous leurs passagers, soient plusieurs centaines de clients. La SNCF leur a distribué des repas.

La SNCF en relation avec la préfecture d'Ille-et-Vilaine a cherché des cars pour acheminer les voyageurs, mais en vain. Elle a également trouvé une quarantaine de chambres d'hôtel pour héberger certains voyageurs.
Des voyageurs SNCF exédé en gare de Rennes
Images : R. Durand - France 3 Bretagne

Tôt ce samedi matin, certains trajets (Lorient/Vannes, Brest/Rennes) n'ont pu être assurés, les trains n'ayant pu arriver en gare de départ vendredi soir. Les voyageurs concernés ont, soit été transportés en taxi, soit retardé leur départ. La circulation est revenue à la normale ensuite.

Quant aux retards de la veille, la SNCF précise que tous les usagers peuvent prétendre à la garantie G30 et à un rembousement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus