Les Tombées de la Nuit à Rennes : une programmation joueuse qui interroge la place du spectateur

La représentation de "We can be Heroes" - Les Tombées de la Nuit 2018 / © Nico M
La représentation de "We can be Heroes" - Les Tombées de la Nuit 2018 / © Nico M

Claude Guinard est à l'image des Tombées de la Nuit : accueillant et passionné. Pour que le public lache prise, le directeur des Tombées a constitué une programmation autour de la surprise et du décalage. Morceaux choisis entre deux ̶t̶o̶m̶b̶é̶e̶s̶ ̶d̶e̶ ̶l̶a̶ ̶p̶l̶u̶i̶e̶  averses.

Par Benoît Thibaut & E.C


La recette des Tombées de la Nuit : envoyer le spectateur vers des spectacles très différents avec des formes artistiques très différentes. De la musique, des performances dansées, du cirque, des installations farfelues, c’est cela que "Les Tombées" veulent faire vivre, un concentré de propositions au coeur de la ville. Les Tombées aiment créer la surprise, l’étonnement, mais aussi jouer avec le poétique et le politique.
 

Le public, toujours complice


Le leitmotiv qui tient l'équipe du festival : la curiosité et le lâcher prise. L'ambition ? Rendre le spectateur complice de l’œuvre qui lui est présentée.

Il faut juste que les gens se lâchent un tout petit peu.                     Claude Ginard


Claude Guinard directeur des Tombées de la Nuit à Rennes nous présente la version 2019 du Festival.



Une trentaine de propositions


Claude Guinard prend le pouls de sa ville. Cet été, Rennes reçoit la Coupe du monde de football féminin. Comme un clin d’œil, le festival commence avec le spectacle FOOOOTBALLLL de Veronika Tzekova. L’artiste bulgare redessine un terrain de foot avec quatre buts, quatre équipes mais un seul ballon. Ce drôle de match aura lieu au Vélodrome de Rennes, spectacle garanti. 

Toujours dans l’idée du sport et de la performance, Les Tombées reçoivent Richard DeDomenici qui à l’époque des JO de Londres a voulu se rebeller contre l'institution Olympique. Il décide alors de lancer sa propre discipline, le Swivelympics, un regard sur le monde du travail, parfois impitoyable. Cet anglais va proposer au public rennais de battre le record de nombre de tours de chaise de bureau, aujourd'hui détenu par une anglaise (43 tours et demi). Les rennais auront trois jours pour décrocher le titre.
 

Déconstruire le rituel et l'habitude


La compagnie Galmaé originaire de Corée du Sud présente "C’est pas là, c’est par là" : une sorte de toile comme celle d’une araignée où le spectateur, dans un rituel d’une heure, va tout détricoter. C’est entre la chorégraphie et les arts plastiques. La frontière entre les spectateurs et les acteurs disparaît. Cette proposition pensée et écrite, s’inspire de la notion de rituel très forte dans le pays du metteur en scène.

Avec la compagnie OpUS, le metteur en scène Pascal Rome a lui eu envie de faire un vide grenier appelé "Le Grand Débarras". Cette brocante grandeur nature accueillera 60 exposants "figurants" rennais. Parions que rien ne va se passer exactement comme prévu et que le public va vivre des moments insolites et riches d'inventivité.


Laissons les enfants s'exprimer


Une première en France pour ce spectacle venu du Canada. Le projet "Haircuts by children". Un salon de coiffure ouvrira pendant deux après-midi et sera exclusivement tenu par des gamins. Une trentaine de collégien d’une classe de sixième du collège Échange à Rennes vont pouvoir exprimer leur créativité, sur les cheveux de courageux volontaires. Attention, seuls des adultes majeurs pourront prêter leur tête pour cette performance. En amont, un workshop en lien avec une école de coiffure aura lieu pour permettre aux enfants d’avoir des repères et de ne pas se blesser.
 

C’est un regard très politique sur la jeunesse, sur l'enfance, avec ce message : laissons les s’exprimer, lâchons-les.
 

De la musique en balade


La musique sera également présente avec des concerts en partenariat avec I'm Fom Rennes pour des moments I'm From La Nuit (et un peu le jour). Un groupe revisitera les grands classiques avec de vieux instruments électroniques. Des balades traverseront une maison de retraite ou encore une cour d’école.


Retrouvez ici toute la programmation des Tombées de la Nuit 
 

La programmation interroge notre quotidien


L'utilisation des nouvelles technologies sera interrogée comme avec Oiseaux capteurs d'ondes (The Woodpeckers) ou un parcours par SMS (Follow me). Toujours sur nos usages, le spectacle FREEZE! questionne notre habitude de créer des amoncellement de pierres et de cailloux. Cette mélodie de la douceur ne sera pas seule, un camping-car sillonera la ville à la recherche de chansons d'amour (Oh Europa). 

Au total, le festival proposera sept créations et de nombreux spectacles joueront à Rennes pour la première fois en France.  


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ

Les + Lus