A travers l'histoire, les multiples vies de la gare de Rennes

La gare de rennes en 1958 / © DR
La gare de rennes en 1958 / © DR

On inaugure ce mercredi 3 juillet la gare de Rennes Métropole, après quatre ans de travaux. Une nouvelle silhouette et de nouvelles fonctions pour une gare qui a traversé une histoire qui commençait mal : les trains n'étaient pas prévus jusqu'à Rennes.

Par Stéphane Grammont


Et dire que la gare de Rennes a failli ne jamais exister !

En 1842, quand la France se dote d'un plan pour le chemin de fer, la Bretagne est la grande oubliée du tracé initial. Vers l’ouest, la ligne s'arrêtait à Angers !

On finira finalement par construire une gare à Rennes en 1849. Sans éviter de grands débats parmi les édiles de la ville.

Cette gare, construite selon une architecture néoclassique, sera finalement édifiée à l’écart du centre-ville. Et c’est le 26 avril 1857 qu'arrivera la première locomotive.
 

On peut lire dans Wiki-Rennes que le maire de l'époque, Anges Léon Des Ormeaux, y alla de son emphase: "La ville se tend vers le rail comme une vierge qui brise ses entraves, et se précipite au devant de son amant qui vient la féconder". Sans commentaires.
 
 

Le second employeur de la ville

Avec le développement de la gare et des installations ferroviaires, les chemins de fer seront le second employeur de la ville, après l'arsenal.

Après-guerre, où la gare sera bombardée deux fois, de nouveaux trains rapides arrivent en Bretagne. En 1965, ils s’appellent "L'Armor" et "le Goéland" et mettent Rennes à 3h de Paris, et Brest à 6h.


Un nouveau visage


Il faudra attendre 1989 pour établir un nouveau record, avec le TGV Atlantique. Comme pour le pôle d’échange multimodal que l’on y va inaugurer ce mercredi 3 juillet, l’arrivée du train à grande vitesse impose d’un réaménagement complet de la gare.

Après trois ans de travaux, en 1992, elle prend l’aspect qu’on lui a connu jusqu’alors.
 

En juillet 2017, 160 ans après sa création, le premier train LGV fait son entrée dans la gare de Rennes, après un voyage d' 1h25 depuis Paris.

Avec la LGV et la seconde ligne de métro, la gare de Rennes va accueillir deux fois plus de voyageurs aujourd’hui, justifiant un nouveau visage, résolument contemporain.

Après quatre ans de travaux, deux ministres, Jean-Yves le Drian et Elisabeth Borne, serons présents à Rennes pour cette événement.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus