Le musée des Beaux-Arts de Rennes reçoit, pendant les Journées du Patrimoine, une statue équestre de Louis XIV. Une acquisition à 2,37 millions d'euros qui va enrichir la collection permanente du musée breton.

Après avoir été exposée trois mois au Louvre, la statue équestre de Louis XIV par Antoine Coysevox est enfin arrivée à destination. Cette réplique réduite en bronze du modèle original était durant plus d'un siècle en possession d'un collectionneur britannique.

Le musée des Beaux-Arts de Rennes a dévoilé cette création d'Antoine Coysevox le samedi 17 septembre 2022, à l'occasion des Journées du Patrimoine.

Une statue transformée en canon pendant la Révolution française

La statue originale était exposée sur la place du Parlement au XVIIIe siècle, avant d'être détruite pendant la Révolution Française, en 1793. Les révolutionnaires l'ont recyclé pour construire des canons.

Le modèle réduit, qui mesure 2 mètres et 14 centimètres, (94 cm pour la statue et 120 cm pour le support) a cependant été créé en même temps que la statue originale, qui atteignait 4 mètres de haut, sur un piédestal d'environ trois mètres.


La ville de Rennes a réussi l'acquisition de cette œuvre pour une somme de 2,37 millions d'euros. Elle a bénéficié du soutien de l'État et d'un mécénat privé du groupe Norac, spécialisé dans la viennoiserie industrielle.

Deux bas-reliefs déjà au musée depuis le XIXe siècle

La statue rejoint donc deux bas-reliefs, exposés au musée des Beaux-Arts depuis le XIXe siècle. Ils ont été créés en 1693 par Antoine Coysevox, pour orner le piédestal qui supportait le monument original.

Le sculpteur lyonnais était alors le plus populaire de la fin de règne du roi-soleil.


La création originale a été commandée par les États de Bretagne à la fin du XVIIe siècle. Initialement destinée à Nantes, elle a finalement rejoint Rennes et la place du Palais en 1726.

C'est la seule statue équestre de Louis XIV par Antoine Coysevox connue et conservée à ce jour.