Zéros injustifiés à l'université Rennes 2 : des étudiants en panique avant les rattrapages

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maylen Villaverde .

Des étudiants ont reçu des zéros pour absence injustifiée alors qu'ils ont bien passé leurs examens. D'autres ont appris l'après-midi qu'ils devaient passer leur épreuve en ligne le soir même. La présidence minimise mais à quelques jours des rattrapages, de nombreux étudiants sont en panique.



Quelques coups de téléphone suffisent à réaliser que le problème n'est pas si isolé que cela. Difficile de dire combien d'étudiants sont concernés mais d'après un représentant du syndicat étudiant "l'Armée de Dumbledore" ils pourraient être plusieurs centaines.





Quatre zéros pour absence 



Adrien est étudiant en STAPS (Education Physique et Sportive) à l'Université de Rennes 2. Sur son bulletin du deuxième semestre il a découvert avec stupéfaction 4 zéros dont un affecté du coefficient 7. L'étudiant n'a effectivement pas assisté à une des épreuves mais il avait prévenu et justifé cette absence.



Mais, surtout, Adrien ne comprend pas pourquoi il a eux trois autres zéros, dont un pour "absence injustifiée" alors même qu'il a rendu son dossier en temps et en heure, avec un accusé de réception pour le prouver. Pour couronner le tout, Adrien a aussi reçu une note de 1,25/20 pour un devoir qu'il estime convenable. Du coup il se retouve avec une moyenne de 7,07/20.



Adrien a contacté l'Université qui lui a demandé d'envoyer un mail. Ce vendredi, il n'avait toujours pas de réponse. Petit hic: les rattrapages ont lieu la semaine prochaine et l'étudiant ne sait pas quelles épreuves il doit éventuellement repasser...



En STAPS neuf autres étudiants sont concernés par les problèmes. 



L'interview d'Adrien, étudiant en STAPS:





Convoqués dans l'après-midi pour un examen en ligne le soir même



En Histoire des étudiants ont connu d'autres soucis pendant leurs examens.



Après deux reports des partiels dûs au blocage de la faculté, les étudiants en Histoire devaient choisir entre la modalité alternative, qui consistait à avoir un dossier à faire à la maison, et l'examen en ligne.



La moitié des étudiants ne pouvant pas toujours se rendre disponible pour des examens à heure fixe (parce qu'ils travaillent ou sont à l'étranger) ont opté pour la "modalité alternative". Pourtant l'université n'a pas toujours tenu compte de leur choix et certains étudiants ont donc découvert au dernier moment , la veille ou le jour même, qu'ils devaient passer une épreuve pour laquelle ils n'avaient pas révisé... 





Bug informatique ? Désorganisation ? pas de réponse à ce stade. Jointe par téléphone la présidence de l'Université minimise l'ampleur des problèmse et explique que les choses sont en cours de résolution.



Pas sûr que cette réponse satisfasse les dizaines ou centaines d'étudiants qui ne savent toujours pas s'ils doivent repasser leurs examens la semaine prochaine...



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité