Saint-Aubin-d'Aubigné (35) : deux dentistes positifs au Covid-19 ferment leur cabinet et alertent leurs patients

Après avoir reçu le résultat positif au test Covid-19 samedi 25 juillet, un couple de dentistes a fermé son cabinet à Saint-Aubin-d'Aubigné (35). Leurs quatre assistants et 200 patients ont été alertés par leurs soins. Pas de panique dans la commune mais un drive de dépistage a été mis en place.

Après avoir été diagnostiqué positif au Covid 19, un couple de dentistes de Saint-Aubin-d'Aubigné a fermé son cabinet.
Après avoir été diagnostiqué positif au Covid 19, un couple de dentistes de Saint-Aubin-d'Aubigné a fermé son cabinet. © Isabelle Rettig
Pas de toux, pas de fièvre mais une grosse fatigue : un symptôme qui va conduire un dentiste de Saint-Aubin-d'Aubigné, commune de 3800 habitants au nord de Rennes, a effectué un dépistage Covid en fin de semaine dernière. Lui et son épouse, tous deux praticiens du cabinet dentaire se révèlent positif au test.
 

Pas de contact-tracing pour les patients du cabinet dentaire 

Aussitôt ils suspendent leur activité et font un rapide tour d'horizon de leurs contacts. Ils n'ont pas vu beaucoup de personnes dans leur entourage sur les dernières 48 heures mais leurs quatre assistants dentaires et deux autres praticiens sont identifiés comme contact à risque par la CPAM, et devront être à leur tour soumis à dépistage. Pour ces personnes, les résultats sont en attente.

En revanche, l'organisme de santé n'a pas souhaité mettre en place de procédure de contact-tracing pour les 200 patients du cabinet.
Pour la CPAM d'Ille-et-Vilaine, les professionnels de santé sont dans la catégorie qui exerce de façon particulièrement protégée avec masques de spécialistes et gants.

Selon les recommandations de Santé Public France et l'Agence Régionale de Santé, les patients des dentistes ne sont pas considérés comme à risque au vu des équipements de protection dont sont dotés les professionnels. Malgré tout, si certains cas s'avèrent positifs, la procédure de tracing Covid sera mise en place individuellement. Si beaucoup se révèlent et que nous faisons face à un cluster, la décision d'un dépistage collectif appartient à l'ARS.

Cyrielle Eyral, sous-directrice en charge de l'offre de soins-CPAM 35


Le couple de dentistes a néanmoins préféré à titre personnel, contacter par téléphone les 200 patients de son carnet d'adresse.
Un drive de dépistage mis en place par un médecin généraliste de la commune.
Un drive de dépistage mis en place par un médecin généraliste de la commune. © Isabelle Rettig

Le docteur Galesne, médecin généraliste qui suit le couple depuis le dépistage a vu depuis, une trentaine de personnes frapper à sa porte pour lever le doute d'une contamination. En pleine crise du coronavirus celui-ci avait mis dès le mois de mars un accueil spécifique et s'était formé à la pratique du test virologique. Il vient de mettre en place un drive afin de prévenir tout risque de cluster même s'il n'est pas question de céder à la panique. En fin d'après-midi, aucun nouveau cas positif n'a été enregistré suite aux premiers résultats d'analyse à partir des tests PCR (sur sécrétions nasales).

Même protégé par un masque FFP2, un professionnel comme un dentiste peut être contaminé par un patient selon moi. Il me paraît donc raisonnable d'informer et de proposer des tests à la population. Avec des cas avérés ici, les gens sont quand même plus à risque que des personnes qui demandent des tests sans raisons.

Docteur Galesne, médecin généraliste à Saint-Aubin-d'Aubigné


 
Port du masque obligatoire au marché et en extérieur sur la commune de Saint-Aubin-d'Aubigné par décision municipale.
Port du masque obligatoire au marché et en extérieur sur la commune de Saint-Aubin-d'Aubigné par décision municipale. © Isabelle Rettig

De son côté la marie a pris un arrêté pour imposer le port du masque dans les lieux publics extérieurs de la commune et sur le marché.

Même sans céder à la panique, il faut communiquer et informer la population. On a prévenu sur panneaux lumineux de notre arrêté municipal. J'aurai bien aimé pouvoir bénéficier d'une opération de dépistage sur l'ensemble de la population. En attendant, si il y a plus de cas, nous disposons d'une salle pour permettre des dépistages en nombre.

Jacques Richard, maire de Saint-Aubin-d'Aubigné




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter