BTS biotechnologies de Saint-Malo en recherche d'entreprises pour ses apprentis

Trois des jeunes étudiantes du BTS biotechnologies en alternance de Saint-Malo, avec un de leur enseignant issu du monde professionnel / © France 3 Bretagne - T. Peigné
Trois des jeunes étudiantes du BTS biotechnologies en alternance de Saint-Malo, avec un de leur enseignant issu du monde professionnel / © France 3 Bretagne - T. Peigné

Unique en France, le BTS biotechnologies de Saint-Malo forme des étudiants en alternance dans le domaine des biotechnologies, un secteur porteur. Reste que par méconnaissance et par manque d'habitude, la formation souffre du manque d'entreprises pour accueillir les apprentis.

Par Thierry Peigné


Elles ne sont que quatre étudiantes cette année sur les 16 candidates à cette formation en alternance au BTS biotechnologies de Saint-Malo. Quatre étudiantes seulement, car quatre entreprises seulement ont franchi le pas pour accueillir en apprentissage un élève de ce BTS. 
 

Des entreprises frileuses

Et c'est bien là le soucis de Vincent Portier, directeur délégué aux formations du lycée Maupertuis de Saint-Malo. Alors qu'avait été identifié un besoin en professionnels dans le secteur des biotechnologies dans le secteur géographique de saint-Malo, la formation réalisée en collaboration avec le lycée public maritime Florence Arthaud a du mal a trouver des employeurs pour ses élèves. 

Et ce ne sont pas les qualités de la formation en elle-même qui rebutent les entreprises. Des idées reçus et une méconnaissance de ce monde professionnel scientifique qui n'a pas le réflexe de se tourner vers l'apprentissage,  plus facilement tourné vers les formations universitaires classiques. 
 
L'apprentissage dans le secteur scientifique n'est pas encore dans les mœurs des entreprises
Vincent Portier, directeur délégué aux formations du lycée Maupertuis de Saint-Malo / Images : T. Peigné
 

Des atouts incontestables

Même si à l'évidence, dans le secteur des biotechnologies, il n'est pas encore naturel de se tourner vers des étudiants en apprentissage, certains professionnels en sont eux convaincus, tel Vincent Genty, d'Amarok Biotecnologies, basé à Saint-Malo. Il a décidé d'enseigner au sein de la formation. Pour lui, les entreprises ont tout à y gagner ainsi que les élèves.
 


Une formation au plus près des attentes des entreprises

Pour les élèves, pas de doute non plus sur l'intérêt et l'avantage de cette formation en alternance. Pour Orlane Septier, 19 ans, et Emma Achard, 18 ans, en 1ère année de BTS biotechnologies, les atouts d'une telle formation pratique et en partie au sein du monde du travail ne sont plus à démontrer.
 
Les avantages de l'apprentissage pour Orlane et Emma
Orlane Septier, 19 ans, et Emma Achard, 18 ans, en 1ère année de BTS Biotechnologies au lycée Maupertuis de Saint-Malo. Reportage : T. Peigné
 

Un job dating pour "recruter" des entreprises

Pour la rentrée prochaine, une trentaine de candidats se sont manifestés. Afin de convaincre les employeurs d'accueillir des étudiants, un job dating était organisé ce mercredi 27 juin. 14 des candidats, ayant pu faire le déplacement, ont ainsi pu rencontrer un éventuel employeur parmi les 10 entreprises venues pour l'occasion. Elles venaient de Bretagne, de Normandie et de Bordeaux.

Toute entreprise dans le domaine de la cosmétique, de l’agroalimentaire, dans le secteur de la recherche-développement dans les biotechnologies végétale, animale et humaine, et qui seraient interessées par un apprenti, peuvent se faire connaître rapidement auprès de Vincent Portier, vincent.portier@ac-rennes.fr, 02 99 21 12 14 ou 06 75 02 18 95.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus