Coup de vent, vigilance vagues/submersion. Saint-Malo limite l'accès du public au littoral

Avec l'arrivée d'un fort coup de vent sur le littoral, le département d’Ille-et-Vilaine a été placé en vigilance orange vagues/submersions. Pour prévenir tout accident, la Ville de Saint-Malo a interdit au public des accès aux cales, môles et digues à partir de 21 h.

C'est un cas de force majeure. Alors qu'un coup de vent et de fortes vagues sont annoncées ce 5 août au soir sur le littoral nord de la Bretagne, la Ville de Saint-Malo a pris les devants en interdisant des accès aux cales, môles et digues à partir de 21 heures.   

"Les hauteurs de vagues élevées combinées aux fortes rafales de vent, à la surcote et aux coefficients de marée élevés, représentent un risque significatif de submersion par déferlement lors de la pleine mer de samedi soir aux alentours de 23 h", prévient la mairie.

"Pour la sécurité de tous, certains accès seront interdits du samedi 5 août 21 h au dimanche 6 août à 1 h".

 Vigilance orange "vagues/submersion" en Ille-et-VIlaine

 

Cette nouvelle dépression qui nous arrive du sud-ouest de l’Angleterre a été baptisée Antoni. Elle va générer un fort coup de vent d’Ouest à Nord Ouest en Manche, ainsi que de fortes vagues en soirée. 

Dans un contexte de forts coefficients, (101/97), Météo-France avait placé le département de l'Ille-et-Vilaine en "vigilance orange" vagues/submersion, autour de la marée haute de ce samedi 5 août au soir.

Les autres départements, du Finistère-Nord au Pas-de-Calais sont impactés dans une moindre mesure, et sont placés en vigilance jaune.

Prudence sur le littoral

Ce nouvel épisode météo compliqué invite évidemment à la plus grande prudence. 

La Préfecture rappelle que "la vigilance orange déjà connue cette semaine a donné lieu malgré tout en Bretagne à des comportements à risques qui ont malheureusement entraîné un décès par noyade. Plusieurs interventions des secours ont permis d'éviter d'autres drames".

Pour assurer la sécurité de tous et particulièrement en cette période de forte fréquentation touristique, elle appelle donc à la plus grande prudence : "Il est vivement conseillé d’éviter les digues, enrochements et chemins littoraux où le public pourrait se positionner afin d'observer les vagues, ainsi que toute activité nautique et de pêche à pied."