Dol-de-Bretagne : le diable, Saint Michel et de sanglantes batailles au cœur des légendes du pays

Les conteurs sont toujours là pour raconter les légendes du Mont Dol / © C. Jauneau - France Télévisions
Les conteurs sont toujours là pour raconter les légendes du Mont Dol / © C. Jauneau - France Télévisions

Le Mont Dol offre un point de vue imprenable sur la baie du Mont-Saint-Michel. Pour qui veut se laisser porter par les légendes populaires, c'est aussi l'occasion de se plonger dans des contes remplis de luttes et de batailles. Dans les terres, le menhir du champ Dolent recèle lui aussi ces récits.

Par Catherine Jauneau


Petite citée de caractère, le Mont Dol, en Ille-et-Vilaine,  possède son joyau : un massif granitique qui culmine à 65 mètres de haut, face à la baie de Cancale et du Mont Saint-Michel. Un site naturel idéal pour que les légendes populaires y prennent racine.


Un combat singulier entre Saint-Michel et le Diable

Les conteurs locaux notamment , l 'abbé François Duine, mort en 1924, ont collecté ces récits oraux. Dans la lignée de son héritage, Jean-Pierre Mathias, perpétue la tradition.  Ce jour-là, il grimpe joyeusement sur les hauteurs du site en compagnie de Virginie Morel, guide-conférencière.

Ces histoires, il les vit et il y croit dur comme fer. Face à un gros bloc de pierre, le verbe haut, il explique " C'est ici que le diable et Saint-michel se sont battus"

Si tu tends bien l'oreille, tu peux entendre le diable qui crie et l'autre qui cogne comme un malade. Moi je vois bien le diable qui essaie de s'accrocher au rocher , qui veut rester ici. D'ailleurs regarde, on voit bien, ces traces, ce sont les empreintes des griffes de lucifer.. Ici, c'était le siège du diable, c'est la preuve !

La légende raconte que ces deux-là s'étaient lancé un pari : trois jours et trois nuits pour construire un palais. Le diable choisi le Mont Tombe, le nom originel du Mont Saint-Michel pour ériger une oeuvre inégalable.

Son ennemi choisi Dol : surgit un flamboyant édifice de cristal! Jaloux, le diable veut échanger, mais le palais font au soleil car il était de glace. Saint Michel l'a berné. Dans un ultime combat, il chassera Lucifer de la contrée.
 

Les légendes du pays de Dol


Plus terre à terre, Virginie tente une explication autour de ces croyances : "Quand on est en bas, on voit une platitude puis tout à coup une résurgence, un mont qui sort dont ne sait où et puis vous avez trois monts en enfilade : Dol, tombelaine et le Mont Saint-Michel, c'est magique pour les gens qui n'avaient pas la connaissance des sciences. Tout autour, on a aussi des marais, autrefois, c'était des endroits malsains. Alors pour la population, le mont servait un peu de protection, on était sur du dur, peut-être protégé par les Dieux !"


Le menhir du champ Dolent : un nom porteur de légende


À vol d'oiseaux dans les terres du pays de Dol, se trouve le mehnir du champ Dolent. Lui aussi draine une série de récits imaginaires. Ce monolithe de granit mesure plus de 9 mètres de haut et pèse 120 tonnes. Autrefois consacré aux dieux païens, il a ensuite été orné d'une croix catholique aujourd'hui disparue. Aux visiteurs de passage, Patrick Amiot, historien local, raconte volontiers ce que murmuraient les anciens, notamment sur l'origine de son nom.


Dans le champ où il se dresse encore, ce serait déroulé une terrible bataille entre deux frères. La lutte aurait été tellement acharnée que le sang aurait coulé en contre-bas, faisant tourner les roues d'un moulin. la terre était aussi couverte de sang, d'où le nom de champ dolent comme champ de la douleur ! Pour les séparer, le Menhir lui-même aurait alors jailli du sol !

Et pour qui veut encore se laisser emporter, Patrick dévoile un autre secret des Dolois, comme un présage : 

Chez nous, on dit qu'à chaque fois qu'un habitant du pays meurt, le menhir s'enfonce imperceptiblement en terre. Quand il aura totalement disparu, ce sera la fin du monde et l'heure du jugement dernier.

Tout ces récits ont pris racine ici, entre légendes et croyances religieuses, et alimentent toujours les traditions orales du pays.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus