Hôpitaux Rance Emeraude : l'Etat promet 100 millions d'euros pour Saint-Malo, Cancale et Dinan

Un vaste projet de refonte des hôpitaux de Saint-Malo, Dinan et Cancale "Rance Emeraude" se dessine pour 2027. Un chantier de 400 millions d'euros. Le ministre de la Santé annonce que l'Etat s'engage pour 100 millions d'euros.

L'hôpital de Saint-Malo, avril 2021
L'hôpital de Saint-Malo, avril 2021 © Bruno Van Wassenhove/France Télévisions

Un communiqué de l'Agence régionale de santé Bretagne (ARS) et du Groupement hospitalier de territoire Rance-Emeraude  le confirme ce mercredi 21 avril :  le ministre de la Santé s'engage pour une aide de l'Etat à hauteur d’environ 100 millions d’euros afin de soutenir le projet de restructuration des hôpitaux de Saint-Malo, Cancale et Dinan. Un projet qu'Olivier Véran qualifie "d'ambitieux et nécessaire ".

 

Un énorme chantier en 2027

Ce projet d'hôpital territorial s'articule notamment autour de la rénovation de l'hôpital de Dinan, la démolition de celui de Saint-Malo et la construction à la place d'une structure tournée vers les services de proximité. Interrogé début février, lors de la signature de la lettre de cadrage de ce programme de groupement hospitalier, le syndicat majoritaire de l'hôpital malouin se disait plus que circonspect. "On va avoir un petit dispensaire" redoutait alors Eric Adam, infirmier et représentant Sud santé.

Le projet s'appuie également sur la construction d'un quatrième équipement pour les soins les plus complexes et les opérations lourdes. Le lieu précis reste à déterminer, quelque part en périphérie de Saint-Malo.
Une nouvelle structure qui réjouit les médecins. "Les interventions chirurgicales plus importantes, tout ce qui requiert de la réanimation, seront regroupés sur ce qu'on appelle le plateau technique qui sera en fait le coeur de l'hôpital territorial" souligne Philippe Bahu, président de la commission médicale d'établissement à l'hôpital de Saint-Malo.

François Cuesta, directeur du groupement hospitalier exprime "le souhait de bâtir entre les acteurs de santé un parcours sécurisé, une offre de proximité, un maillage organisé des prises en charges des patients".

Pour Hervé Berville, député (LREM) de la deuxième circonscription des Côtes-d'Armor, "ce projet permet de concrétiser la modernisation de l’hôpital de Dinan : on investit dans l’humain, on investit pour les soignants".

Le centre hospitalier de Dinan pourra accueillir un service d’urgences et une structure mobile d’urgences et de réanimation (SMUR) 24h sur 24, indique le communiqué de l'ARS. Le centre hospitalier de Cancale bénéficiera, quant à lui, d’un développement de l’Ehpad et de consultations avancées en gériatrie.

Au total, 400 millions d'euros seront investis dans ce projet d'hôpital territorial "Rance-Emeraude".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société