Masque obligatoire dans les lieux publics clos : en France au 1er août, à Saint-Malo dès ce 15 juillet

Publié le Mis à jour le

A Saint-Malo, un arrêté municipal rend le port du masque obligatoire dès ce 15 juillet dans les lieux publics clos de la ville. Une décision prise par le nouveau maire Gilles Lurton qui a noté un relâchement dans la cité corsaire où affluent les touristes.   

Saint-Malo va donc devancer l'appel. 

Dans son interview du 14 juillet, Emmanuel Macron a souhaité que le port obligatoire du masque, jusqu'ici cantonné aux seuls transports publics, soit étendu à tous les lieux clos au 1er août. 

A Saint-Malo, ce sera dès ce 15 juillet.
Un nouvel arrêté municipal est entré en vigueur.
 

Lire l'arrêté municipal imposant le port du masque à Saint-Malo, dans les lieux publics clos


Éviter le rebond de la pandémie


A l'occasion de son discours lors des cérémonies de la Fête nationale, Gilles Lurton avait aussi noté un relâchement de la part de la population ces dernières semaines, en particulier dans la Cité corsaire où les touristes affluent en cette période estivale.

Le nouveau maire avait évoqué le risque d'un rebond de la pandémie, avec à la clé de graves conséquences en termes sanitaires et économiques. 
 


Masque désormais obligatoire dans les lieux clos


L'arrêté municipal rend donc désormais le masque obligatoire dans les lieux clos de la Ville accueillant du public, marché couvert, office du tourisme, musée, salles d'exposition, services publics, médiathèque etc... Une mesure de précaution préconisée par les scientifiques, et déjà en vigueur dans de nombreux commerces malouins depuis le déconfinement.   
 

ITV de Florence Abadie, adjointe à la sécurité à Saint-Malo.
  Propos recueillis par I. Rettig et K. Hannedouche FTV


En cas de non-respect de cette nouvelle réglementation, le contrevenant s'expose d'abord à un rappel à l'ordre "pédagogique" de la part de la Police municipale. Et si récidive à une amende de 38 euros.