PORTRAIT. Flip, Flair, Finger whip, bar twist...Noah Girard, un Malouin au sommet de la trottinette

Le 7 juillet, Noah Girard remportait le championnat de France de trottinette freestyle, après avoir été sacré champion de Bretagne deux semaines plus tôt. Ce Malouin de 16 ans a des ambitions beaucoup plus hautes : les championnats du monde en 2024 et pourquoi pas les JO de Los Angeles en 2028… si la discipline est invitée

Vainqueur à « Rennes sur roulettes » le 4 juin 2023,  champion de Bretagne fin juin à Plougastel dans le Finistère, champion de France deux semaines plus tard à Marseille. Quand il enfourche sa trottinette, rien ne semble pouvoir arrêter Noah Girard.

Cet adolescent de 16 ans, originaire de Saint-Père près de Saint-Malo, a commencé à enchaîner les figures au skate-park local, il y a 6 ans, pendant les grandes vacances. "Ça me plaisait, j’en faisais tous les jours" dit-il.

Enchaîner les figures de style

Très vite, le niveau et la passion de Noah l’ont emmené vers la compétition… et les succès. Quand il n’est pas sur une épreuve ou sur une tournée avec un sponsor – comme actuellement dans le Sud de la France -, le jeune rider passe l’essentiel de son temps au skate-park de Saint-Malo, "avec (ses) potes".

Flip, Flair, Finger whip, bar twist... Il y paufine son style. "Dans les compétitions, il faut faire une chorégraphie, mais on peut faire ce qu’on veut. Un run dure environ 50 secondes, tu peux combiner toutes les figures possibles".

Au skate-park, parfois ça se passe mal. "Ce lundi, je me suis brûlé le dos sur une chute. Des fois, c’est plutôt les chevilles. On porte un casque et parfois des genouillères, mais pas souvent. C’est plus stylé de rouler sans genouillère".

Un run aux JO de Los Angeles en 2028 ?

Noah est promu à un bel avenir. Il vise les championnats du monde en 2024. Et pourquoi pas un jour les Jeux olympiques. Alors que le skateboard intègrera le programme des jeux de Paris en 2024, les "Trotiriders" espèrent pouvoir en dire autant en 2028, à Los Angeles.

Pour l’instant, Noah se prépare à intégrer le circuit professionnel. Il recherche des sponsors, prêts à le suivre dans ses aventures nationales et internationales.

La vie en voyage coûte cher. "Et une trottinette free-style, ça coûte environ 700 euros, confie Noah. Et il faut changer souvent des pièces".
Le prochain grand rendez-vous de Noah : le FISE xperience, au Havre, le 25 août prochain .

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité