Route du Rhum : une météo musclée attend les skippers

Ce dimanche, à 14h00 le top départ sera donné pour cette nouvelle édition de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe.
Le départ a été maintenu mais quelles sont les conditions qui seront réservées pour les skippers et leurs montures ?  

Route du Rhum 2018 vue du bassion et public
Route du Rhum 2018 vue du bassion et public © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Météo Dimanche pour le départ

A la mi-journée, dimanche, les conditions seront bonnes pour toutes les classes sur l'eau. Le vent sera au large de Saint-Malo de 15 noeuds dans un flux de secteur sud. La mer sera peu agitée. 


Le calme avant la tempête...

La suite sera plus compliquée. Lundi sur les bords de l'Atlantique, le vent de nord va durcir les conditions des skippers. Ils devront contourner l'anticyclone des Açores et descendre le plus rapidement possible vers le sud.
Cette grosse dépression au nord, va englober toutes les classes présentes sur la course, hormis les plus rapides, les Ultimes.
 

Mardi sera musclé

Mais c'est à partir de mardi que la situation se durcit réellement. Avec des vents de 40 à 45 noeuds, la mer deviendra forte avec des creux importants de 4 à 5 mètres. La houle de nord/ouest va créer des conditions difficiles
pour les skippers, surtout pour ceux des classes les moins rapides qui se retrouveront certainement dans le centre de cette perturbation.

Les Ultimes devraient être à l'abri, leur vitesse leur permettant de devancer en partie cette dépression. 

Cyrille Duchesne, l'expert météo de la Route du Rhum nous livre son analyse.

 
Retrouvez ICI tous nos articles sur la Route du Rhum
 
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
route du rhum sport voile prévisions météo météo