Saint-Malo. L’état de catastrophe naturelle demandé après le passage d’Eléanor

Le nettoyage après le passage de la tempête Eléanor à Saint-Malo / © F3
Le nettoyage après le passage de la tempête Eléanor à Saint-Malo / © F3

Le maire de Saint-Malo a demandé à l’Etat de prendre un arrêté de catastrophe naturelle suite aux dégâts causés par le passage de la tempête Eléanor. La mer agitée va continuer de malmener les digues de Saint-Malo.

Par Stéphane Grammont

Claude Renoult, le maire de Saint-Malo, a demandé à ce que l’Etat publie un arrêté de catastrophe naturelle suite au passage de la tempête Eléanor. Suite à cet arrêté, les victimes des dégâts causés par la forte houle en bord de mer auront 5 jours pour déposer un dossier d’assurance.

Outre les inondations de caves des maisons situées sur les bords du Sillon à Saint-Malo, des murs et des parapets ont fait les frais de la houle serrée dans la nuit de mardi à mercredi.


« Ce n’est pas tant la force du vent qui pose problème, même si ça souffle fort, mais la caractéristique de la vague, une vague forte, et surtout une fréquence, très régulière, très espacée, qui est la pire » a expliqué Claude Renoult au pied des remparts.

On s'attend a plusieurs semaines d'une mer "agressive" à Saint-Malo, alors que la digue est endommagée à plusieurs endroits.

À Saint-Malo, la digue a subit les foudres de la tempête Eleanor / © DR
À Saint-Malo, la digue a subit les foudres de la tempête Eleanor / © DR

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus