Côtes d'Armor: un suspect incarcéré pour viol, confondu par son ADN plus de deux ans après les faits

Bois à Vildé-Guingalan (Côtes d'Armor) où la jeune femme avait été violée / © J. Armand
Bois à Vildé-Guingalan (Côtes d'Armor) où la jeune femme avait été violée / © J. Armand

En avril 2015, une jeune femme était victime d'un viol à la sortie d'une soirée à Vildé-Guingalan près de Dinan dans les Côtes d'Armor. Le 19 novembre dernier, un homme a été mis en examen par le tribunal de Saint-Malo, confondu par son ADN.

Par T. Peigné avec J. Armand

L'interpellation de ce suspect, plus de deux ans et demi après les faits a eu lieu il y a un peu plus d'une semaine. L'homme a été confondu par de nouvelles expertises ADN diligentées par le parquet de Saint-Malo alors en charge du dossier. 

Nouveau tests ADN

En mai dernier, à la demande du juge d'instruction, un échantillon de sperme relevé sur la victime deux ans plus tôt a été envoyé à l'IGNA (Institut de Génétique de Nantes Atlantique) pour une recherche en parentalité. Ce procédé récent, permet aux enquêteurs de chercher un "ADN parent" sur la base du Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG) et de retrouver un auteur d'infraction à l’aide du profil génétique de ses descendants ou ascendants.

Les résultats ont ainsi permis de déterminer une trentaine de profils dont celui du suspect, un homme de 49 ans, d'origine antillaise et habitant Dinan. 

Lors de l'enquête qui avait suivi le viol, les gendarmes de Dinan et les enquêteurs du pôle criminel de Rennes avaient déjà fait procéder à plus de 400 prélèvements ADN sans résultat probant.

Le suspect a été interpellé à Rennes puis placé en garde à vue le 19 novembre. Il a été mis en examen pour "viol sous la menace d'une arme" et écroué à Rennes dans l'attente de son procès qui devrait se tenir à Saint-Malo.

En août 2016, la jeune femme, victime du viol, a mis fin à ses jours, toujours très meurtrie suite à son agression. 

Auteur d'un viol retrouvé par son ADN
En avril 2015, une jeune femme était victime d'un viol à la sortie d'une soirée entre Trébédan et Vildé-Guingalan près de Dinan dans les Côtes d'Armor. Ce 28 novembre 2017, la procureure de Saint Malo révèle qu'un homme a été mis en examen, confondu par son ADN. / Intervenants : Christine le Crom, procureure de la République de Saint-Malo - Jérémy Armand, journaliste France 3 Bretagne  - Reportage : Le point avec Jérémy Armand - Karine Hannedouche


Violée à la sortie d'une soirée

Le crime s'était déroulé le 25 avril 2015. A 6h du matin ce samedi-là, une jeune femme de 25 ans s'était réfugiée chez un couple du hameau de Boculé à Vildé-Guingalan. Elle n'était vêtue que d'un tee-shirt, avait les jambes en sang, griffées et recouvertes d'ecchymoses. Elle avait expliqué au couple qu’elle avait quitté, seule, à pied, une soirée privée puis avait été poursuivie par un homme et violée sous la menace d'un couteau dans un bois avoisinant.




A lire aussi

Sur le même sujet

80km/h sur le réseau secondaire ?

Près de chez vous

Les + Lus