Suspecté d'avoir causé 2 accidents mortels à 3 mois d'intervalle, un octogénaire mis en examen

Suspecté d'avoir causé deux accidents mortels à trois mois d'intervalle à Saint-Malo, un octogénaire vient d'être mis en examen pour "homicides involontaires" annonce le parquet, ce jeudi 13 juillet 2023.

L'automobiliste, âgé de 81 ans, est suspecté d'avoir tué le 7 avril 2023 un homme de 80 ans qui traversait un passage piéton, à Saint-Malo. Il est également soupçonné d'avoir renversé mortellement début juillet un octogénaire de 83 ans, lors d'un autre accident de la circulation à proximité du premier.

Deux accidents à trois mois d'intervalle qui incitent le parquet de Saint-Malo à mettre l'octogénaire en examen pour "homicides involontaires". "Le parquet a décidé de joindre les deux enquêtes mettant en cause le même conducteur et a ordonné la saisie du véhicule de celui-ci" a indiqué à l'AFP le procureur de la République Fabrice Tremel, confirmant une information des médias locaux.

Interdiction de conduire

L'automobiliste "a été placé en garde à vue le 12 juillet puis présenté au parquet qui a ouvert une information judiciaire notamment du chef d'homicides involontaires et blessures involontaires. Les investigations vont donc se poursuivre dans le cadre d'une information judiciaire" a poursuivi le magistrat.

Le parquet avait requis le placement du conducteur "en détention provisoire au regard du risque de renouvellement de l'infraction". Mais l'homme a finalement été placé sous contrôle judiciaire avec l'interdiction de conduire et devra pointer une fois par semaine au commissariat de Saint-Malo, selon le procureur.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité