Cet article date de plus de 3 ans

Variscan renonce au projet minier en Pays de Fougères

La société d’exploration minière Variscan Mines a fait savoir qu'elle renonce à la demande du permis exclusif de recherches dit "Permis de Dompierre", en Pays de Fougères en Ille-et-Vilaine. Cette demande avait été déposée il y a quatre ans pour exploiter de l'étain et du tungstène.


Depuis 2013, l'Etat a relancé l'exploitation minière en France. En Bretagne, six permis miniers ont été accordés. La société Variscan en a obtenu trois :En janvier 2013, Variscan avait déposé une demande d’octroi de permis dit "Permis Dompierre" auprès du ministère en charge des mines. Elle concernait 17 communes en Pays de Fougères (Billé, La Chapelle-Janson, La Chapelle-Saint-Aubert, Châtillon-en-Vendelais, Combourtillé, Dompierre-du-Chemin, Javené, Luitré, Mecé, Montreuil-des-Landes, Parcé, Princé, Romagné, Saint-Christophe-des-Bois, Saint-Georges-de-Chesné, La Selle-en-Luitré, Vendel) sur lesquelles la société minière envisageait de prospecter pour rechercher du tungstène et de l'étain. 

Mercredi, Variscan Mines a fait savoir qu'elle renonçait à cette demande de permis. "Depuis, des projets équivalents ou aussi prometteurs ont été attribués à Variscan Mines qui a choisi de concentrer son attention et ses efforts sur ces projets en cours. Il s’agit de la gestion normale et responsable d’un portefeuille de titres dans l’exploration minière" explique la société dans un communiqué.

Une forte opposition en Centre-Bretagne

A chaque dépôt de demande de permis de recherches de mines en Bretagne, une forte opposition s'est fait connaître auprès de la population, la fronde étant menée par différentes associations de riverains ou environnementales. La crainte est l'impact de ces mines sur l'environnement, l'eau, le sol, l'air, mais aussi sur l'immobilier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société économie