Incendie en Gironde : des animaux du zoo d’Arcachon recueillis en Bretagne

Publié le
Écrit par Séverine Breton .

En début de semaine, alors que les flammes tournoyaient autour du Zoo du Bassin d’Arcachon, la direction du parc a lancé un appel à l’aide aux autres zoos de France pour trouver des refuges pour leurs pensionnaires. Deux ourses sont arrivées dans les Côtes d’Armor au Zoo de Trégomeur, des chiens des buissons, des capucins et des singes hurleurs ont trouvé asile aux Terres de Nataé dans le Morbihan.

Elles se nomment Dara et Lailania, elles ont respectivement 14 et 17 ans. Les deux ourses ont été sauvées des flammes et des fumées qui les menaçaient dans leur zoo d’Arcachon. Dans la nuit du 18 au 19 juillet, alors que les flammes se rapprochaient dangereusement, une partie des animaux du zoo a été évacuée. 

Depuis le début de l’incendie, des moyens importants avaient été déployés pour assurer la sécurité des 850 animaux du parc mais devant la menace, le zoo s’est décidé à demander l’aide de l’Association Française des Parcs Zoologiques. 

En Bretagne, le zoo de Trégomeur et Terres de Nataé ont immédiatement accepté de recevoir des animaux. 

Convoi exceptionnel


Des camions spécialisés ont permis d’évacuer environ 370 pensionnaires en plusieurs convois escortés par les forces de l’ordre pour faciliter et sécuriser la circulation des véhicules. 507 ont été maintenus sur place et pris en charge par les soigneurs et les vétérinaires du zoo. 

"À Trégomeur, nous avions déjà des ours malais,  explique Olivier de Lorgeril, le directeur du parc, donc nous avons proposé d’accueillir Dara et Lailana. C’est un ours en grand danger d’extinction, notamment parce que son habitat (les forêts de Malaisie ou de Birmanie) disparaît. Il y en a très peu en Europe. Pour qu’elles puissent se remettre de leurs émotions, il leur fallait donc un lieu adapté et du personnel qui connaît parfaitement l’espèce pour la nourrir, et la soigner. "

Mais les deux ourses n’auront pas l’occasion de rencontrer leurs congénères de Trégomeur. "Nous n’allons pas les mettre en contact, précise Olivier de Lorgeril. Elles ont déjà été pas mal stressées, cela peut créer des problèmes. Elles se sont mises au frais, elles vont bien, c’est l’essentiel ! "

Chouchoutage assuré

À Terres de Nataé aussi, "tout va bien, ça mange bien, les animaux se sont bien adaptés" rassure Clémence Guillemot. Sept primates et deux chiens des buissons, des canidés originaires d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale se sont installés dans le Morbihan. 

"La vétérinaire du parc est en contact permanent avec les soigneurs du Zoo d’Arcachon détaille Clémence Guillemot.

Des enclos avaient été préparés pour les capucins, les atèles, (des petits primates) et les singes hurleurs. Ils resteront ici le temps qu’il faudra." 

Une quinzaine de parcs en France se sont ainsi réparti les différentes espèces en fonction de leurs spécificités et de leur place disponible. 
Malheureusement, 14 animaux sont décédés au cours de l’opération d’évacuation du zoo d’Arcachon.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité