Le naufrage du TK Bremen l'a inspiré

Théo Le Moing, un jeune réalisateur de 18 ans vient de tourner "sans frontières", sur la plage d'Erdeven.

video title

18 décembre 2011, le jour de l'échouage du cargo TK Bremen sur la plage d'Erdeven dans le Morbihan en Bretagne sud, l'info tourne en boucle. Théo Le Moing, 18 ans, originaire de la région d'Auray, passionné de cinéma, réfléchit déjà au scénario.

Nabil, un jeune immigré tunisien était à bord du cargo, il s'en sort, mais pas sa petite soeur, Sanya. Il est alors recueilli par une femme, la quarantaine dont les idées politiques ne s'accordent en aucun cas avec le jeune arabe.

Avec les moyens techniques du bord, c'est à dire un petit caméscope et une équipe plus que réduite, le tournage s'organise sur la plage d'Erdeven. Sans filet et au milieu des badauds qui font office de figurants, dans une délicieuse scène d’exode, Théo Le Moing campe le jeune arabe pour ce film très engagé.

Adepte du cinéma de Maurice Pialat, Théo Le Moing a réussi son coup, "Sans frontières" dure16 minutes et ne laisse pas le spectateur indifférent.

Théo espère projeter son court au cinéma d'Auray, comme le précédent, « Un jour comme un autre ».

D'autres infos sur Théo à voir son profil facebook, le site de Quiberon news