Inondations : l'Ille-et-Vilaine et le Finistère en vigilance orange. Les cours d'eau sous haute surveillance

Les précipitations abondantes de ces derniers jours et semaines ne cessent de gonfler les cours d'eau en Bretagne. Les départements de l'Ille-et-Vilaine et du Finistère ont été placés en vigilance orange aux inondations par Météo France. Les mairies se préparent et surveillent les hauteurs d'eau.

La Vilaine a débordé à Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine) - 22/12/2019
La Vilaine a débordé à Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine) - 22/12/2019 © France Télévisions - N. Elandaloussi

Depuis plusieurs jours, plusieurs cours d'eau étaient placés en vigilance jaune par le Service d'information sur le risque de crues Vigicrues. Depuis ce dimanche matin 10h, la Vilaine médiane et la Seiche en Ille-et-Vilaine ont été placées en vigilance orange ainsi que la Laïta dans le Finistère. 
Situation Vigicrues des cours d'eau en Bretagne - 22/12/2019
Situation Vigicrues des cours d'eau en Bretagne - 22/12/2019 © Capture site Vigicrues

Dans le bulletin de ce dimanche, Vigicrues explique que cette semaine, plusieurs passages pluvieux ont arrosé la Bretagne "apportant des cumuls importants" ajoutant que des "traînes ont également été actives localement sur l'ensemble des bassins bretons".

Sur les 15 cours d'eau surveillés par Vigicrues en Bretagne, 3 étaient en orange, 8 en jaune et 4 en vert.  

Des évacuations à Guipry-Messac

Concernant la Vilaine médiane placée en vigilance orange, Vigicrues précise que "compte tenu de l'état de saturation des sols et des niveaux élevés de la Vilaine dus aux cumuls notables de ces derniers jours, une réaction significative de celle-ci est en cours".

A Guipry-Messac dans le sud Ille-et-Vilaine, où depuis jeudi des mesures ont été prises et où les services techniques et les pompiers n'ont de cesse d'aider les riverains de la Vilaine de les aider à surélever leur mobilier et évacuer quelques maisons touchées par les inondations, un seuil haut est attendu pour ce soir et lundi matin vers 2,70 m voire 2,90 m maximum à 12h. Depuis samedi, l'eau a continué à monter et le secteur du port est touché, plusieurs riverains se retrouvant les pieds dans l'eau.
Des maisons plus que menacées par les eaux à Guipry-Messac
Des maisons plus que menacées par les eaux à Guipry-Messac © France Télévisions - Nicolas Elandaloussi

Pour autant, les habitants, régulièrement soumis à de tels phénomènes de montées des eaux, restent sereins, se préparant à gérér au mieux les inondations. Une dizaine de personnes évacuées, n'étant pas hébérgées par des proches et amis, ont trouvé refuge dans la Maison familiale rurale mise à disposition par la commune. 
A Rennes, la Vilaine est à un niveau très élevé également. Certains secteurs se retrouvent inondés.
La Vilaine a débordé vers le quartier Mabilais à Rennes
La Vilaine a débordé vers le quartier Mabilais à Rennes © France Télévisions - S. Labrousse

Concernant la Seiche à l'est de Rennes, même situation d'alerte avec une réaction hydrologique en cours, "compte tenu de l'état de saturation des sols et des niveaux élevés de la rivière". Selon Vigicrues, "la hauteur du niveau d'eau au pic pour la station de Carcé sera comprise entre 2,70 m et 3,10 m vers 10h lundi".
 

Des routes inondées et coupées à la circulation


Suite à ces nombreux débordements, de nombreuses routes départementales sont impraticables car inondées. Elles sont interdites à la circulation. 
Liste des routes inondées en Ille-et-Vilaine en bas de cet article.
Des routes barrées et inondées à Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine)
Des routes barrées et inondées à Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine) © France Télévisions - N. Elandaloussi
 

Des craintes de débordement de la Laïta 


Selon Vigicrues, "compte tenu de l'état de saturation des sols et des niveaux élevés de la Laïta dus aux cumuls notables de ces derniers jours et des coefficients de marée à la hausse, une réaction hydrologique est attendue en particulier la nuit prochaine". Mais déjà, un débordement était fortement craint à Quimperlé pour ce tout début d'après-midi au moment dela pleine mer. Les niveaux attendus devraient se situer entre 3,60 m et 4 m alors que le niveau maximum des barrières anti-crues est de 3,80 m place Charles-de-Gaulle. Pour autant, le débordement n'a pas eu lieu. 
Les barrières anti-crues à Quimperlé en décembre 2019, à la suite d'intempéries
Les barrières anti-crues à Quimperlé en décembre 2019, à la suite d'intempéries © C. Louet - France Télévisions

À 16h, place Charles-de-Gaulle, le niveau était de 3,70 m.
 

Vers une décrue les jours qui suivent? 


Le site précise que l'alerte est de mise car ce dimanche 22, "un régime de traîne avec averses se met en place". Ainsi, si la nuit prochaine, les averses s'atténueront globalement, lundi après-midi, "une onde pluvieuse abordera la Bretagne", s'évacuant mardi matin. Là aussi, des cumuls marqués sont attendus localement. La situation devrait s'améliorer mardi car la perturbation s'évacuera avant le lever du jour. Mercredi 25 décembre, un temps sec est attendu.
 
Routes barrées dans le département d'Ille-et-Vilaine :
(source : préfectures d'Ille-et-Vilaine - 22/12/2019 - 16h)
- RD 30 commune d’IFFENDIC au lieu-dit « les loges de travers »
-  RD 91 commune d’AUBIGNE en direction de FEINS
- RD 61 commune d’IFFENDIC en direction de ST-PERAN
- RD 528 commune de LA BOUEXIERE en direction de LIFFRE au lieu-dit « La Baillée »
- RD 56 commune du GRAND-FOUGERAY au lieu-dit « l’épine blanche »
- RD 248 commune de COMBLESSAC entre MAURE DE BRETAGNE et CARENTOIR (Département 56)
- RD 65 commune de LIEURON en direction de PIPRIAC au lieu-dit « La porte »
- RD 65 commune de VAL d’ANAST en direction de CAMPEL au lieu-dit « Les portes de Trévalant »
- RD 221 commune d’AUBIGNE en direction de SAINT-AUBIN D’AUBIGNE au lieu-dit « Patience »
- RD 255 commune de SAINTE MARIE DE REDON en direction d’AVESSAC au lieu-dit « La Grossinais »
- RD 82 commune de GUIDEL en direction de DINGE au lieu-dit « La roche blanche » et « la Plousière »
- RD 224 commune de PAIMPONT en direction de BEIGNON au lieu-dit « Le pont du secret »
- RD 38 commune de BAULON en direction de MAXENT
- RD 300 commune de DOURDAIN vers SAINT-AUBIN D’AUBIGNE au lieu-dit « La Boriais »
- RD 23 à proximité de LA JUHELERIE (Saint-Jean-sur-Couesnon)
- RD 201 SAINT COULOMB
- RD 772 GUIPRY – MESSAC
- RD 50 sortie LIEURON vers SAINT SEGLIN
- RD 127 LANGON vers GUIPRY (Malo)
- RD 55 SIC SUR AFF (Le Moulin)
- RD 100 NOYAL-SUR-VILAINE (Le Val Froment)
- RD 334 entre CHAVAGNE et la RD 288
- RD 35 barrée entre CINTRE et TALENSAC
- RD 36 au niveau de MONS
- RD65 Redon vers St Perreux (Les Marionnettes)
- RD775 Redon vers Vannes (Euromaster sortie d’agglo)
- Également une multitude de voie communales sans impact car à faible trafic.

Routes inondées mais non barrées dans le département : 
- RD 63 commune d’IFFENDIC en direction de MONTERFIL au lieu-dit « L’aune »
- RD 62 commune de LA NOUAYE en direction du LOU DU LAC au lieu-dit « Bhaon »
- RD31, commune de SAINT-MALON-SUR-MEL, lieu-dit « La Jeannette » au PR9+373, limite de la RD71
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries