[VIDEO] Inondations : la Vilaine en crue à Guipry-Messac. Des riverains évacués

Publié le Mis à jour le

Les pluies de ces derniers jours ont fait monté le niveau de nombreux cours d'eau dont celui de la Vilaine. A Guipry-Messac dans le sud Ille-et-Vilaine, la rivière est monté à plus de deux mètres, loin de ses records mais suffisamment pour nécessiter l'évacuation d'une dizaine de personnes.


Des routes inondées, coupées à la circulation. Les quais du port, sous plusieurs centimètres d'eau affleurant le seuil de plusieurs maisons. Pas de doute, le bourg de Guipry-Messac connaît un nouvel épisode de crue de la Vilaine. 

Face à la montée des eaux, principalement dans le quartier de Mâlon, secteur le plus touché, des riverains de la rivière, habitués à de tels phénomènes, ont préféré quitter leurs habitations ces derniers jours, hébérgés chez des proches ou des amis. Une dizaine de personnes, n'ont pas eu d'autres choix que de profiter jeudi soir de l'hébergement temporaire mis à disposition de la mairie, à la Maison familiale rurale. Dans ce secteur, la Vilaine est passé de 2,66 mètres à minuit ce 20 décembre à 3 mètres à 16h40, soit plus de 30 cm en 16h.

Les pompiers et les agents municipaux viennent en aide aux habitants pour se protéger des eaux. La mairie, en concertation avec la préfecture, la protection civile, la gendarmerie et les pompiers, se prépare à une montée des eaux, même si dans le centre-ville, on est encore loin de la crue historique de 2001. La Vilaine avait alors atteint 4,5 mètres. Pour l'instant le niveau de la rivière est deux fois inférieur.

Le maire a pris des mesures préventives importantes. Plus de 170 maisons pourraient être impactées par les inondations ce week-end.
 
VigieCrues a placé en vigilance jaune l'Aulne, l'Odet, la Laïta, le Blavet, la Vilaine, l'Oust mais aussi l'Ille, le Meu, la Seiche et depuis cet après-midi, le secteur de Morlaix. À Quimperlé, le niveau de la Laïta est redescendu.

Dans le Morbihan, les pompiers sont intervenus dans la nuit de vendredi à samedi, pour évacuer une quinzaine de personnes dans un camping de La Gacilly, à cause de la montée de l’Aff.