Les intentions d'embauches en Bretagne en hausse: quels sont les profils recherchés ?

Le profil de serveur est l'un des plus recherchés sur le marché du travail - / © FRED DUFOUR / AFP
Le profil de serveur est l'un des plus recherchés sur le marché du travail - / © FRED DUFOUR / AFP

Pôle Emploi publie son enquête annuelle sur les intentions d'embauches des entreprises pour l'année en cours. Bonne nouvelle, elles sont en hausse, avec 131 000 projets de recrutement. Métiers de l'hôtellerie-restauration en tête.

 

Par Stéphane Grammont

Lorsque Pôle Emploi, fin 2018, a interrogé les entreprises bretonnes sur leurs intentions d'embauche pour 2019, elles ont été plus nombreuses à répondre par l'affirmative. 11 037 de plus pour être exact, pour 131 684 projets de recrutements supplémentaires au total.

Une progression de 9,1%, même si projet de recrutement de veut pas dire embauche ferme à l'arrivée.

Ce sont les entreprises de services qui comptent embaucher le plus, avec deux intentions sur trois (+18,4%), et surtout des établissements de moins de 50 salariés, pour 6 intentions sur 10.
 
Répartition des promesses d'embauche par secteur - / © Source Pole Emploi Bretagne
Répartition des promesses d'embauche par secteur - / © Source Pole Emploi Bretagne

Les intentions de recrutement se concentrent principalement dans les deux métropoles bretonnes : Rennes et Brest, et sur le littoral. Les Côtes-d’Armor et le centre-Bretagne se situent un peu en retrait.
 
La répartition géographique des promesses d'embauche / © Source Pôle Emploi Bretagne
La répartition géographique des promesses d'embauche / © Source Pôle Emploi Bretagne

Recherche serveur désespérement


Les profils recherchés sont les mêmes d'une année sur l'autre, avec de véritables difficultés à recruter pour certains secteurs, comme l'hôtellerie-restauration, même hors emploi saisonnier.

Ce n'est pas étonnant donc que l'on retrouve des profils comme serveurs ou cuisiniers dans le top 10 des profils recherchés. On y retrouve également des agriculteurs salariés et des ouvriers de l'industrie agro-alimentaire.
 


Parmi les secteurs qui peinent à recruter, on retrouve le secteur du bâtiment, les services à la personne (aide-ménagère, aide à domicile) ou aux entreprises (chauffeur-livreur, agent de maintenance).

En 2018, 75% des promesses d'embauche se sont concrétisées.

Le dossier de presse de Pôle Emploi
 






 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'électricité en Bretagne

Les + Lus