Jean-Luc Coatalem reçoit le prix Giono pour son roman "La part du fils"

Jean-Luc Coatalem se voit à nouveau distingué. Son livre "La part du fils" a reçu le prix Jean Giono 2019. 
Jean-Luc Coatalem lauréat du prix Giono 2019 pour son roman "La part du fils"
Jean-Luc Coatalem lauréat du prix Giono 2019 pour son roman "La part du fils" © IP3 PRESS/MAXPPP


Le jury du prix Jean-Giono dont font partie Tahar Ben Jelloun (de l’Académie Goncourt), Paule Constant (de l’Académie Goncourt), Franz-Olivier Giesbert, Gilles Lapouge, Pierre Pain, Franco-Maria Ricci, Yves Simon, Frédéric Vitoux (de l’Académie française), David Foenkinos, Marianne Payot et Sylvie Giono a cette année récompensé "La part du fils" de Jean-Luc Coatalem. L'écrivain a été élu par cinq voix contre trois. Il succède ainsi à Paul Greveillac qui a reçu le prix en 2018 pour "Maîtres et esclaves."


Retrouver son grand-père


"La part du fils", entre réalité et fiction, raconte la quête de l'auteur pour comprendre l'histoire de son grand-père, une histoire douloureuse tue par la famille. Arrêté dans le Finistère pendant la Seconde Guerre mondiale, il est ensuite déporté. Il décède dans le camp de Bergen-Belsen après être passé par celui de Buchenwald. Pourquoi a t-il été arrêté ? Était-il un résistant ? "Qui était-il vraiment, au-delà des derniers moments ? C'est ce que j'ai essayé de trouver. J'ai essayé de LE trouver, de mettre la main dessus",  explique Jean-Luc Coatalem à propos de ce livre, le plus intime de sa carrière. 

Créé en 1990 par la femme et la fille de l'écrivain Jean Giono,  à l'occasion du vingtième anniversaire de sa mort, le prix Jean Giono distingue chaque année l'ensemble de l’œuvre d'un auteur de langue française défendant la cause du roman. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres