La troisième dose du vaccin anti-Covid: c'est pour quand ? Qui est concerné? Avec quel type de vaccin ?

La campagne d'injection de la troisième dose de vaccin anti-Covid a commencé le 13 septembre 2021. Critères d'éligibilité, délai entre les injections, types de vaccin : vous êtes nombreux à vous poser des questions sur ce rappel vaccinal. #OnVousRépond

Dans le but de renforcer la protection vaccinale face à la recrudescence du virus Covid-19 et de ses variants, une campagne de rappels de vaccination a commencé ce lundi 13 septembre. Une troisième dose de vaccin préconisée par la Haute Autorité de Santé (HAS) pour les personnes de 65 ans et plus, et les personnes présentant des comorbidités.

J'ai reçu ma deuxième dose d'astra zeneka le 18 juin. A quand ma troisième dose ?

Annie

Si vous êtes âgée de plus de 65 ans, vous pourrez bénéficier d'une troisième dose. Cette dose doit être injectée après un délai d'au moins 6 mois suivant la primovaccination complète.

 

J'ai eu 2 vaccins Pfizer, j'ai 85 ans, pui-je me faire vacciner avec un autre vaccin ?

Christine

Lorsque vous prendrez rendez-vous pour votre rappel vaccinal, il est possible que l'on vous propose un autre vaccin que celui utilisé pour les deux premières doses. Quel que soit le vaccin utilisé pour la primovaccination avec un vaccin à ARNm (ARN messager), la HAS estime qu’il n’y a pas d’argument suffisant, à ce jour, pour recommander préférentiellement un vaccin par rapport à l’autre pour la dose de rappel. On vous proposera donc l'un des deux vaccins ARNm (Moderna ou Pfizer), quel que soit le vaccin qui a été utilisé pour vos premières injections. 

Pour les personnes ayant reçu le vaccin Janssen, la HAS recommande l'administration d'une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) à partir de 4 semaines après la première injection.

Pourra-t-on associer la troisième dose covid et le vaccin contre la grippe?

Gilou

Pour simplifier le parcours vaccinal, "la HAS propose de procéder à l’administration concomitante du rappel des vaccins contre la Covid-19 et du vaccin contre la grippe saisonnière" et ceci pour les personnes éligibles aux deux vaccinations.

 

J ai moins de 55 ans mais je suis diabétique de type II sous insuline. ai-je droit à la 3e dose ?

Isabelle

Le diabète de type 2 est inscrit dans la liste des pathologies facteurs de risque de forme grave, vous pouvez-donc bénéficier d'une troisième dose de vaccin.

Liste des pathologies facteurs de risque de forme grave (source ARS Bretagne) :

- Pathologies cardio-vasculaires : hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque, antécédents de coronaropathie.

- Diabète de types 1 et 2

- Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale, notamment : broncho pneumopathie obstructive, insuffisance respiratoire, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil.

- Insuffisance rénale chronique

- Obésité avec indice de masse corporelle ≥30

- Cancer ou hémopathie maligne

- Maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose

- Immunodépression congénitale ou acquise

- Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie

- Pathologies neurologiques : maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive.

- Troubles psychiatriques

- Démence

A cette liste s'ajoute les personnes à très haut risque de forme grave : 

Il s’agit des patients atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ; atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ; transplantés d’organes solides ; transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ; atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ; atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares) ou atteints de trisomie 21.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société