Cet article date de plus de 6 ans

Lac de Guerlédan : en profiter en toute sécurité

Les longs week-end qui se profilent vont être propices à l'afflux de centaines de milliers de touristes aux abords du lac de Guerlédan. Depuis début mars, la vidange du plus grand lac de Bretagne est entamée, faisant apparaître de nouveaux paysages. Les préfectures ont pris des mesures de sécurité.
Le niveau d'eau du lac de Guerlédan baisse d'heure en heure
Le niveau d'eau du lac de Guerlédan baisse d'heure en heure © F. Leroy
De mars à octobre, EDF procède à l’examen technique complet du barrage hydroélectrique de Guerlédan, situé à cheval sur les Côtes d’Armor et le Morbihan. Pour effectuer ces travaux, une vidange totale de la retenue d’eau est nécessaire avec l'évacuation de plus de 55 millions de mètres cubes d'eau. Depuis quelques semaines apparaît progressivement une vallée engloutie de 400 ha avec ses vestiges d'habitations. Des millions de touristes sont attendus pour visiter le site asséché, le dernier assec datant de 30 ans. Depuis la mi-mars, les curieux commencent par affluer par milliers.


Des endroits instables

Tous ces touristes et curieux se pressent pour découvrir les nouveaux paysages qui se révèlent au fur et à mesure que le niveau d'eau baisse (moins 15 mètres au mois de mars). Les badauds se promènent en prenant des photos. D'autres empruntent les berges dégagées à la recherche du moindre objet enfoui dans les entrailles découvertes du lac. Des balades ou "fouilles" qui peuvent se révéler dangereuses suivant les objets retrouvés et les lieux où les randonneurs s'aventurent.

Depuis le 1er avril, la vidange s'est accélérée avec l'ouverture des vannes de fond qui fait baisser le niveau d'eau de 6 cm par heure. Les endroits boueux et instables se multiplient et plusieurs personnes se sont retrouvées pris au piège de cette vase bien fraîche. Elles ont du être secourues par une tierce personne.

Des arrêtés d'interdiction

Jeudi 2 avril, un arrêté relatif à la sécurité des berges a été signé par les préfets du Morbihan et des Côtes d’Armor. Il interdit, pour raisons de sécurité,  l’accès à la vallée engloutie au-dessous de la côte hivernale. 

Concrètement il proscrit de descendre le long des berges sur la totalité du pourtour de la retenue d’eau de Guerlédan, en dessous de "la limite basse de marnage du lac matérialisée par une démarcation naturelle noire sur les rives". 
Secteur interdit sur le lac de Guerlédan pendant la vidange
Secteur interdit sur le lac de Guerlédan pendant la vidange © Précetures 22 et 56

En outre, l’arrêté précise que "le ramassage d’objets sur les berges du lac est prohibé, pour des raisons de sécurité, et qu’il est interdit de descendre au fond du lac sauf autorisation préfectorale spécifique ou accompagné par un des organismes ayant une habilitation préfectorale".

Ces interdictions ont pour objet d’enlever toute responsabilité de l’État ou d'EDF dans le cas d'un accident dans les périmètres prohibés. L’arrêté ne prévoit pas d’amendes pour autant pour les contrevenants.

Plans de circulation et de stationnement

Afin d'accéder et de stationner plus facilement autour du lac de Guerlédan et afin de profiter de ce paysage lunaire, voici quelques documents utiles. Cliquez dessus pour les ouvrir ou agrandir.

Plan d'accès et de circulation
Document de l'office de tourisme Pays centre Bretagne
Plan de circulation pour accéder au lac de Guerlédan
Plan de circulation pour accéder au lac de Guerlédan © http://www.centrebretagne.com/

Points d'accès mis en place
Document de l'office de tourisme Pays centre Bretagne
© http://www.centrebretagne.com/

Le guide pratique du visiteur

Guide du visiteur du lac de Guerlédan


Tous les renseignements complémentaires sur le site internet préfectoral dédié à cet événement
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs environnement sécurité