Cet article date de plus de 4 ans

"Lebonbreizh.com", plateforme de petites annonces spécialement dédié aux Bretons

"LeBonBreizh.com" a été lancé le 4 janvier dernier. Cette plateforme est exclusivement dédiée aux petites annonces en Bretagne, pour "plus de sécurité et de proximité". 
Le nom est plus qu'évocateur : à l'image du Boncoin, "LeBonBreizh.com" est un site de petites annonces mais exclusivement réservé aux Bretons. "On a eu l'idée de créer cette plateforme suite aux nombreuses arnaques sur Leboncoin dues au trop grand nombre d'offres et donc à l'impossibilité de tout contrôler. On ne veut pas que cela arrive en Bretagne. LeBonBreizh.com mise vraiment sur la sécurité et la proximité" détaille André Sidney Lukali, co-fondateur. 

Seuls les particuliers qui se trouvent en Bretagne peuvent vendre des produits sur le site. Un contrôle par les adresses IP des ordinateurs empêche les publications depuis une autre région.

Des modérateurs locaux

Les trois co-fondateurs du BonBreizh.com vérifient eux-mêmes les annonces postées sur le site. "Quand une annonce n'a pas de photo, on contacte le vendeur pour lui demander d'en mettre une pour avoir la preuve qu'il possède l'objet. Parfois il y a des erreurs dans les prix, une virgule mal placée donc on leur signale. Il y a à chaque fois un humain derrière pour surveiller  les annonces et non un algorithme" indique André Sidney Lukali.
À terme, des "modérateurs locaux" seront mis en place dans les départements notamment dans les grandes villes pour effectuer ce travail en fonction des secteurs géographiques. La plateforme 100% bretonne disposera également de son propre local en mars prochain à Ploemeur dans le Morbihan

"Il arrive aussi régulièrement qu'un habitant par exemple de Quimper connaisse quelqu'un à Saint-Brieuc qui peut vérifier en personne une annonce. Il y a une véritable proximité des gens en Bretagne" selon les co-fondateurs du site. 

Une plateforme pour les Bretons du monde entier

Financé pour l'heure sur fonds propres, "LeBonBreizh.com" gagnera de l'argent par les pubs mais pas seulement.
Comme l'explique André Sidney Lukaki, "les annonces peuvent être postées gratuitement sur le site. Mais elles peuvent être mises en avant en échange d'une participation financière allant de 4 à 9 euros. On va aussi bientôt mettre en place des annonces immobilières et des offres d'emploi lors du prochain trimestre qui seront payantes" à l'image de ce que fait Leboncoin.

Ce lundi 9 janvier, près de 300 annonces étaient déjà en ligne sur LeBonBreizh.com. Si le concept fonctionne, les co-fondateurs de la plateforme aimeraient par la suite "permettre aux Bretons du monde entier de poster des petites annonces".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie