Les Alcooliques anonymes ont 55 ans : “Savoir que l'on n'est plus seul” confie Charles

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Les Alcooliques Anonymes fêtent leurs 55 ans d'existence, lors d'un congrès exceptionnel à Paris ce week-end. Depuis 1960, l'association aide les personnes à sortir de la dépendance. Charles, un Rennais, raconte son expérience, comment il a réussi à poser le verre.

Par Krystell Veillard

Les Alcooliques anonymes sont nés en 1960 en France, l'association est basée sur l'entraide par les pairs et la valeur de l'exemplarité. Ce sont donc d'anciens buveurs qui aident les personnes alcooliques à sortir de la dépendance, les malades se viennent en aide mutuellement et s'entraident pour sortir de la boisson. Outre la règle de l'anonymat et de l'absence de hiérarchie entre les membres des AA, l'objectif de l'abstinence ne vaut que pour le jour même. C'est à dire qu'il s'agit d'arrêter d'abord pour 24 heures, puis encore 24 h.... 

Près de 6000 AA en France


Les AA doivent respecter un programme de douze étapes et l'assiduité aux réunions est présentée comme une des clés de la méthode. Cette association a été créée en 1935 aux Etats-Unis, à partir de la prise de conscience de deux amis à propos de l'importance de l'entraide pour se défaire de l'alcool.
Aujourd'hui, les AA regroupent près de 2 millions de membres dans le monde, dont près de 6 000 en France.
En Bretagne, il existe des groupes dans toutes les grandes villes, nous avons rencontré Charles, (prénom d'emprunt), qui confie "Quand on est dedans, on ne pense qu'à boire, à passer de l'autre côté... Boire, dormir, oublier".  Il y a quelque 30 ans, il a poussé la porte des Alcooliques anonymes... là il s'est senti compris, ne s'est pas senti jugé, "c'est savoir que l'on n'est plus seul" dit-il. Charles a alors pu poser le verre et entamer une nouvelle existence.

Le témoignage de Charles recueilli à Rennes (35) par Séverine Breton et Serge Lenauld

Alcooliques Anonymes : témoignage
Le témoignage de Charles recueilli à Rennes (35) par Séverine Breton et Serge Lenauld


La consommation d'alcool en France parmi les plus élevées des pays de l'OCDE


Selon le Panorama de la santé 2015 de l'OCDE, la consommation d'alcool en France demeure parmi les plus élevées avec une moyenne de 11,1 litres d'alcool pur par habitant contre une moyenne de 8,8 litres dans les autres pays étudiés. Elle occupe la 7e place derrière la Hongrie (6e), la Russie, la République Tchèque, l'Estonie, l'Autriche alors que la Lituanie arrive en tête des plus gros consommateurs avec plus de 14 litres.

Au total, 13 % des Français sont des consommateurs quotidiens. Ce comportement est de moins en moins fréquent. La consommation d’alcool est plus fréquente chez les hommes : 19 % d’entre eux en boivent tous les jours, contre 7 % des femmes. À l’inverse, les consommations occasionnelles, soit moins d’une fois par semaine, concernent essentiellement les femmes soit 48 % contre 27 % des hommes.
En termes de quantités bues, l’écart entre les sexes est également très marqué : les hommes déclarent boire en moyenne 2,8 verres un jour ordinaire où ils consomment de l’alcool, contre 1,7 verre pour les femmes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus