• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lorient : Feel à Vélo, un service de livraison solidaire et écologique

Ludovic Payet, premier livreur de Feel à Vélo.
Ludovic Payet, premier livreur de Feel à Vélo.

À Lorient, Feel à Vélo est un nouveau service de livraison à domicile créée par l’association d’insertion Optim-Ism. Une entreprise solidaire, respectueuse de la planète, mais qui doit prouver maintenant qu’elle peut être économiquement viable.

Par Eric Nedjar

Au mois de novembre 2014, Optim-Ism, association à vocation d'insertion par l'activité économique du Pays de Lorient, lançait un premier service de livraisons à vélo de paniers bios produits dans ses deux jardins-maraîchers auprès de ses 240 adhérents. Une première expérience, pour une clientèle fidèle mais limitée à une 20 aine de paniers par semaine.

Du panier bio au tous services

Presque deux ans plus tard, Optim-Ism, forte de cette expérience, décide d’élargir cette offre en créant Feel à Vélo et en recrutant Anthony Loussouarn chargé de la gestion et du développement de ce nouveau service : "Nous proposons aux particuliers, administrations, entreprises de l'agglomération lorientaise, un service de livraison à vélo souple, fiable, réactif et non-polluant. Nous livrons tout et pour tout le monde, des documents administratifs, des colis, des lettres, des repas chauds ou froids, des fleurs, du chocolat, du vin, des pâtisseries, des courses, et j'en passe !".

Particuliers et entreprises

Pour cela, la toute jeune entreprise s'est équipée d’un tripoteur et d’un vélo électrique avec remorque pouvant transporter jusqu’à 150 kg et un volume d’1 m3. Elle emploie à ce jour un livreur, mais espère bien recruter, un ou deux nouveaux salariés d’ici la fin de l’année. "On débute et il est trop tôt pour faire un premier bilan fiable, mais je suis plutôt optimiste, nous confie Anthony Loussouarn. Cette semaine par exemple, on a signé un partenariat avec un traiteur pour la livraison de salades, de soupes et ou sandwichs pendant les heures de repas. On travaille aussi avec la Biocoop. On doit se faire connaître. Je pense qu'il peut y avoir une forte demande auprès des personnes âgées ou de professionnels comme les cavistes, les prothésistes qui, on le sait, effectuent de nombreuses navettes."

Tarifs de base ou sur-mesure

Pour que l’affaire soit rentable, il faudrait que chaque livreur de Feel à vélo assure une moyenne de trois courses par heure. Facturés, 8 euros pour l’hyper-centre et 12€ au-delà dans un rayon de 10 km, Anthony Lousouarn précise : "Notre mode de fonctionnement est simple et nos services polyvalents. Nous pouvons  étudier tous les types de demande et proposer des tarifs adaptés. Et puis le prix des livraisons peut être moins élevé pour les clients de sociétés avec qui nous nouons un partenariat. Pour ceux de la Biocoop par exemple, ils ne dépassent pas 5 euros, car c’est la Biocoop qui prend en charge la différence."

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus