Louis Gad, le fondateur du groupe agroalimentaire Gad, est décédé

Louis Gad, le fondateur de l’entreprise agroalimentaire homonyme, qui deviendra Gad SAS, est décédé d'un malaise cardiaque à l'âge de 91 ans. 

Le site de Gad SAS à Josselin
Le site de Gad SAS à Josselin © FRANK PERRY / AFP
C’est une figure de l'agroalimentaire breton qui est décédé ce dimanche, à l’âge de 91 ans. Louis Gad, charcutier de métier, a incarné l'histoire de ces entreprises bretonnes, familiales au départ et qui sont devenus des fleurons de l'agro-alimentaire.

Louis Gad a fondé son entreprise en 1956. Son cœur de métier est l’abattage et la transformation de viande de porc, avec un abattoir à Lampaul-Guilmillau et un autre à Josselin. Avant de connaître la tourmente en 2010, le groupe Gad employait 2 500 personnes.

Charcutier de métier, Louis Gad, dont les affaires prospèrent et dont la boutique s'avère trop petite, décide de s'agrandir en 1956. Il va lui-même acheter ses bêtes dans la campagne et construit ensuite un vrai abattoir à Lampaul-Guimiliau (Finistère) où il vit toujours.

En 1983 Louis Gad quitte l'entreprise, qui compte alors 280 salariés, et transmet le flambeau à ses enfants . Au début des années 2000, le groupement de producteurs de porcs Prestor entre au capital de Gad, suivi en 2008 de la coopérative morbihannaise CECAB à l'origine spécialisée dans les légumes mais disposant déjà d'un abattoir à Josselin (Morbihan). Ainsi naît Gad SAS.



Début 2011, à la faveur du départ de Loïc Gad, fils du fondateur, la CECAB prend le contrôle de Gad SAS à hauteur de 65% du capital, le reste revenant à Prestor. Fin 2011, les nuages s'amoncellent et la CECAB commence à vendre certaines de ses filiales, jusqu'au coup de tonnerre de 2013 et la fermeture du site de Lampaul-Guimiliau, la totalité de l'abattage étant recentré sur Josselin. Bilan : 889 emplois supprimés.

"C'est un monsieur sympathique, enjoué et très charismatique. Un chef d'entreprise de l'ancien temps", décrivait Maryvonne Koulal, élue depuis douze ans à la mairie de Lampaul-Guimiliau, dans un article de FrancetvInfo.

Les réactions au décès de Louis Gad

durée de la vidéo: 00 min 49
Les réactions au décès de Louis Gad
Interviews :
- Jean-Marc Puchois, maire de Lampaul-Guimiliau (29)
- Olivier Le Bras, ancien délégué FO Gad Lampaul-Guimiliau - Auteur du livre "Le visage des Gad"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès faits divers agro-alimentaire agriculture économie