• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDÉO. A Belle-Ile : le maire de Palais prend un arrêté anti-pesticides

Palais, Belle-Ile-en-Mer / © Manon Hamiot / France 3 Bretagne
Palais, Belle-Ile-en-Mer / © Manon Hamiot / France 3 Bretagne

Le maire de la commune de Palais à Belle-Ile-en-Mer a pris un arrêté anti-pesticides pour l'ensemble de sa commune, ce lundi 2 septembre 2019. 

Par M.H

Après le maire de Langouët, Daniel Cueff, c'est au tour de Frédéric Le Gars, maire de Palais de prendre un arrêté anti-pesticides. A une exception près, puisque l'arrêté de Frédéric Le Gars n'exclut aucune zone de la commune.

 


"Je sais qu'il sera sûrement invalidé"

Pour le maire de Palais, l'idée de l'arrêté est d'instaurer un débat. "Je sais qu'il sera invalidé, mais cela peut être une avancée petit à petit vers une agriculture plus vertueuse". 

Début août, trente habitants de Belle-Ile-en Mer ont fait analyser leurs urines et y ont découvert des traces de glyphosate supérieures aux limites autorisées. "Ce qui me motive, c'est l'interpellation du collectif "des pisseurs involontaires" et leurs résultats, je veux leur donner une réponse" explique Frédéric Le Gars.
 

"J'avais trouvé leurs résultats très surprenants". A Belle-Ile, on dénombre une trentaine d'agriculteurs, "avec des pratiques raisonnées" explique le maire, "trouver des taux si importants, ça interpelle". 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus