Cyclisme : Audrey Cordon-Ragot sacrée championne de France chez elle dans le Morbihan

La Pontivyenne Audrey Cordon-Ragot (Trek) a enfilé la tunique tricolore après s'être imposée à l'épreuve en ligne du championnat de France à Grand-Champ (Morbihan). 
Quatre fois championne de France du contre-le-montre entre 2015 et 2018, Audrey Cordon-Ragot ajoute à son palmarès un titre national sur épreuve en ligne (ici à Grand-Champ le 22 août 2020).
Quatre fois championne de France du contre-le-montre entre 2015 et 2018, Audrey Cordon-Ragot ajoute à son palmarès un titre national sur épreuve en ligne (ici à Grand-Champ le 22 août 2020). © Damien Meyer / MAXPPP
Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) a eu sa revanche ! Après avoir raté de peu le titre au contre-la-montre la veille, la cycliste pontivyenne a été sacrée ce 22 août championne de France en ligne sur ses terres bretonnes. À 30 ans, elle s'est imposée en solitaire, après une ultime attaque à 5 km de l'arrivée à Grand-Champ (Morbihan) près de Vannes.

Vous savez, pour une Bretonne, gagner sur ces terres, c'est ce qu'il y a de plus beau !

Audrey Cordon-Ragot

"Je pleure de joie, je ne réalise pas du tout là", souffle-t-elle, très émue, à l'arrivée. Elle a été portée par son public. "Toute la journée j'ai entendu des « allez Audrey ! », y a pas un mètre où je l'entendais pas. Et puis dans la dernière montée de Grand-Champ, où j'ai vu ma famille, les copains, les fumigènes... Vous savez, pour une Bretonne, gagner sur ces terres, c'est ce qu'il y a de plus beau !"
 
  La veille, "ACR" avait échoué au pied de la première marche du podium du contre-la-montre, abandonnant la tunique bleu-blanc-rouge pour seulement 5 secondes. Celle qui l'a portée quatre années consécutives (2015 à 2018) a attaqué en rafale à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée, amenant à un regroupement à l'avant de
la course, avec deux échappées et un groupe de contre à 23 km de l'arrivée.
   

Quand l'expérience parle

Seule dans un groupe de huit face à trois FDJ et trois Arkéa, Audrey Cordon-Ragot, assagie par ses 30 ans, l'a joué à l'expérience et laissé les deux équipes se neutraliser.

Une nouvelle de ses accélérations a fait la sélection à 10 km de l'arrivée. Avant qu'une dernière cartouche d'"ACR" ne soit fatale à ses deux dernières alliées de circonstance, Glady Verhulst (Arkéa) et la pistarde Clara Copponi (FDJ). Glady Verhulst, 23 ans et championne de France espoirs en 2018, a réglé le sprint des poursuivantes.

L'arrivée de l'épreuve en ligne Élites femmes

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport