Cet article date de plus de 5 ans

Dégradations à Brech (56) : un Bonnet Rouge condamné à des amendes

Ce jeudi, un Bonnet Rouge a été condamné à une amende de 1.000 € et à rembourser 2.065 € à l'Etat français. Il était poursuivi pour des dégradations lors des manifestations sur le portique de Brech dans le Morbihan en février 2014.

Plusieurs personnes ont été blessées parmi les manifestants et les CRS
Plusieurs personnes ont été blessées parmi les manifestants et les CRS © S.Yzad
L'homme, un quinquagénaire de Pont-L'Abbé (29), avait comparu au tribunal de Lorient début octobre. Le parquet avait réclamé une condamnation à 1.500 € d'amende. Dans la décision mise en délibéré à ce jeudi après-midi, le Bonnet rouge se voit infliger une amende de 1.000 € et doit rembourser l'Etat de 2.065 €.

Poursuivi pour dégradations

L'homme était poursuivi pour les dégradations occasionnées lors d'une manifestation contre la portique écotaxe de Brech (56) le 15 février 2014. Il lui était reproché d'avoir arraché des glissières centrales de sécurité, à l'aide de son camion grue, sur la voie express RN165 afin de faciliter le passage des manifestants. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice bonnets rouges ecotaxe économie transports