• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L’île aux Moines renoue avec le cinéma

Le réalisateur Arnaud Depleschin est venu sur l'île aux Moines présenter son film "Roubaix une lumière" / © Passeurs de Films
Le réalisateur Arnaud Depleschin est venu sur l'île aux Moines présenter son film "Roubaix une lumière" / © Passeurs de Films

Ce week-end l’île aux Moines accueille la première édition du festival Passeurs de Films. Au programme : projections de films, dédicades de livres et rencontres avec les écrivains et réalisateurs, le tout dans un cadre exceptionnel.
 

Par Maylen Villaverde


Certains sont venus avec leur chaise, leur transat ou leur coussin pour pouvoir assister confortablement à la projection. A 21h30 la place de la mairie est comble pour l'ouverture du festival Passeurs de Films. C'est la toute première édition de ce festival de cinéma sur l'île aux Moines. Ses initateurs ont pour ambition de faire vivre le 7ème art toute l'année sur l'île.

Ce vendredi soir l'initative a fait mouche puisque ce sont environ 650 personnes qui ont répondu à l'invitation. Il faut dire que le programme est alléchant, digne des plus grands festivals.
 
Une séance de cinéma sous les étoiles offerte aux habitants de l'île aux Moines / © Passeurs de Films
Une séance de cinéma sous les étoiles offerte aux habitants de l'île aux Moines / © Passeurs de Films
 

Arnaud Depleschin, Costa-Gavras et Alain Cavalier sur l'île aux Moines


Arnaud Depleschin en personne était là vendredi soir pour présenter son dernier film en avant-première.
« Roubaix, une lumière » n'a jusque là été projeté qu'au festival de Cannes en mai dernier et il n'est prévu au cinéma que le 21 août prochain. Un vrai privilège donc pour les ilois qui ont aussi pu échanger avec le réalisateur après la séance sous les étoiles.

Samedi

Ce samedi Arnaud Depleschin passe le relai à Costa-Gavras. Malheureusement le réalisateur a été retenu à Marseille et n'a pu assister à la séance de dédicaces de son livre "Va où il est impossible d'aller". Cependant d'autres auteurs étaient là pour signer des autographes comme Sarah Briand (Romy, une longue nuit de silence), Christine Masson (Aller au cinéma ou faire l'amour) et Serge Toubiana (Les Fantômes du souvenir, les bouées jaunes) .

Bien que Costa Gavras ne soit pas là son premier long métrage "Compartiments tueurs" réalisé en 1965 sera bel et bien projeté sur la place de la mairie ce samedi 3 août à 22h.


Dimanche

Le programme du dimanche n'a rien à envier aux autres jours. Le festival a en effet invité Alain Cavalier à projeter son dernier film "Être vivant et le savoir". Dans ce docu-fiction le réalisateur propose à son amie de 30 ans Emmanuèle Bernheim de faire un film tiré de son livre autobiographique : Tout s’est bien passé.

La projection est prévue à 18h à l'ancienne école Le Rinville.
 

Même en vacances ils oeuvrent pour le cinéma


A l'origine de ce festival il y a un groupe d'amis qui se retouvent chaque été sur l'île aux moines et qui le reste du temps travaillent pour le cinéma et la télévision. Parmi eux Juliette Welfling, monteuse aux 5 Césars (Audiard, Schnabel), Serge Toubiana, Président d'Unifrance et ancien directeur de la cinémathèque de France, Sylvain Bursztejn et Jean-Yves Asselin tous deux producteurs ou encore John Paul Lepers et Nathalie Leruch respectivement journaliste et productrice télé. Au total ils sont un noyau dur de douze copains rejoints ce week end par de nombreux ilois. Tous ont en commun leur passion du 7e art et l'envie de partager l'expérience collective qu'offre le cinéma sur grand écran. "Ca crée vraiment des émotions spéciales de regarder un film avec d'autres gens" explique Natahlie Leruch. "Aussi l'été on aime bien aller au cinéma et quand on est sur l'île aux Moines ce n'est pas possible car il n'y a plus de bateau après 19h l'hiver et 22h l'été" ajoute la co-organisatrice.
 

Faire (re)vivre le cinéma sur l'île

Il n'en fallait pas plus pour motiver les groupe qui s'est aussi fixé pour objectif de faire vivre le cinéma tout au long de l'année sur l'île aux Moines. Comme au bon vieux temps du Cinéclub. Une habitante témoigne "Il y a 50 ou 60 ans monsieur Léonidas nous projetait un film par semaine. On était pitchoubnes et on allait voir Ascenseur pour l'échafaud  à la salle popo. On avait peur en rentrant, o avait des frissons tellement on avait peur. C'était magnifique, ça nous a vraiment marqué ! "

Les Passeurs de Films se sont donc associés au Comité des fêtes local pour organiser une projection de film chaque mois.


Dans cette vidéo les Passeurs de Films ont reccueilli les témoignages des ilois sur leur rapport au cinéma :

 








 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus