• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lorient et Nantes se quittent dos à dos (0-0)

Le milieu de terrain lorientais Didier Ndong en action sur une tête lors du match de la 19e journée de Ligue 1 entre Lorient et Nantes au stade du Moustoir. 19/12/2015 / © AFP - J.S. Evrard
Le milieu de terrain lorientais Didier Ndong en action sur une tête lors du match de la 19e journée de Ligue 1 entre Lorient et Nantes au stade du Moustoir. 19/12/2015 / © AFP - J.S. Evrard

Derby de l'ouest ce samedi soir, celui opposant les Morbihanais de Lorient aux Ligériens de Nantes. Une rencontre qui se solde par un score nul 0-0 avec quelques occasions ratées d'un côté comme de l'autre. En cette fin de première partie de championnat, Lorient pointe à la 8e place.

Par T.P. avec AFP

Malgré de très nettes occasions en fin de rencontre, Lorient n'a jamais réussi à prendre en défaut une formation nantaise solide sur ses bases. 

La première période pour Lorient

Au fil d'une première période équilibrée, la meilleure occasion fut à mettre à l'actif de Lorient et Lamine Koné, dont le coup de tête à bout portant, à la réception d'un corner de Mesloub, échouait sur le genou de Rémy Riou (34e). Pas malheureux sur le coup, les Nantais, assez habiles dans la remontée de balle, s'étaient créés quelques opportunités, mais Benjamin Lecomte sortait bien au devant de Johan Audel, parfaitement lancé en profondeur (32e). 

La seconde pour Nantes

Chaque équipe avait sa période, les Merlus terminant fort le premier acte alors que les Nantais prenaient ensuite le match à leur compte, profitant d'une baisse de régime de leurs hôtes. Audel, au terme d'une longue course, inquiétait Lecomte (64e), sans parvenir à débloquer un score reflétant l'équilibre des forces en présence. Dans un dernier rush, les Lorientais s'offraient des balles de match mais ni Majeed Waris, ni Benjamin Jeannot, par trois fois seuls devant Riou, ne parvenaient à trouver le chemin des filets.

La réaction de Sylvain Ripoll, entraîneur de Lorient

"Il y a des nuls qui peuvent être fades mais ce nul ne l'a pas été. J'ai vu un match rythmé, deux équipes qui avaient envie d'en découdre. Après, il nous a manqué une certaine maîtrise, de la justesse, notamment dans la préparation. Le ballon nous échappait trop vite. On a manqué aussi de lucidité, d'efficacité dans le dernier et l'avant-dernier geste. On a eu trois à quatre occasions dans le dernier quart d'heure. En tout cas, j'ai apprécié l'investissement de mes joueurs, leur état d'esprit, ils ont été très généreux. Je n'ai rien à dire là-dessus. On a fini fort, poussés par notre public. Ça aurait été bien de l'emporter mais ce nul n'est pas illogique non plus car Nantes a eu aussi des occasions."

A lire aussi

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus