À Lorient, un ancien fusilier marin organise un relais à la rame de 24 h pour les blessés et orphelins de guerre

Maxime Boury, ancien fusilier marin, organise un défi de 24 h à la rame au profit de l’œuvre caritative "Le Bleuet de France". Jusqu'au dimanche 30 janvier, 8 heures, des sportifs se relaient dans une salle de sport de Lorient (Morbihan).

Ils ne sont pas bien nombreux, ce samedi matin, dans la salle de sport lorientaise. Il est tout juste 8 heures et trois adhérents ont pris place chacun sur un rameur pour lancer un défi solidaire.

Ramer pendant 24 heures (sur la terre ferme) au profit d'une assocition caritative, "le Bleuet de France". C'est Maxime Boury, un ancien fusilier marin, qui en a lancé l'idée.

Sportif et solidaire

À 26 ans, Maxime Boury est en reconversion. Après huit ans à servir dans la Marine Nationale, il se forme actuellement pour devenir coach sportif. Pour préparer son Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, il a choisi de monter ce projet sportif et solidaire. "Ça fait longtemps que j'avais ce projet en tête. Je voulais le réaliser en dehors de l'école, avec quelques copains pour rigoler et se challenger. Du coup, j'ai allié l'utile à l'agréable en réalisant ce projet via la formation, comme ça je coche deux cases", explique le jeune Breton.

Déjà 10 000 m parcourus au bout de 8 heures

Régulièrement, des militaires retraités ou encore en activité organisent ce type de défi au profit de "Bleuet de France". L'association caritative vient en aide principalement aux anciens combattants blessés de guerre, aux victimes d'attentat et aux pupilles de la Nation.

Vers 16 heures, les participants avaient déjà parcouru 10 000 mètres. Plus ou moins sportifs, tous les âges sont représentés. Certains sont même venus de Brest à vélo. Il y a là des amis du militaire, des adhérents à la salle de CrossFit, des bénévoles de la SNSM.

« Durant ces 24 h, les participants se relaient en individuel ou par équipe pour lever des fonds en faveur des Bleuets mais aussi battre le record de distance en équipe large sur 24 heures qui est de 489 620 mètres » explique-t-il.

2 500 euros récoltés

Mission accomplie pour l'ancien militaire et ses compagnons rameurs puisqu'à 8 heures, ce dimanche matin, un peu plus de 1 000 kilomètres (1 000 000 mètres) ont été parcourus. Le meilleur rameur en individuel a ramé 4 479 mètres en quinze minutes tandis que l'équipe la plus performante a parcourur 360 kilomètres.

Le défi a permis de récolter 2 500 euros qui seront donc reversés au Bleuet de France.