Coronavirus : la SNSM sur le pont en Bretagne

La vedette SNS 147 Notre Dame du Calme de l'île de Groix / © SNSM
La vedette SNS 147 Notre Dame du Calme de l'île de Groix / © SNSM

Interdiction de la plaisance, peu de pêcheurs professionnels en mer, la SNSM n'est pas pour autant désœuvrée. Entre l'accueil dans les centres de consultation spécialisés Covid-19 du littoral et l'évacuation des malades des îles, les bénévoles du sauvetage en mer sont à l'action.

Par Muriel Le Morvan


La SNSM est une association agréée de sécurité civile : les sauveteurs sont donc formés, équipés et entraînés pour des missions de secours à personne et de soutien aux populations. Au delà de leur veille habituelle et des interventions de sauvetage maritime, ils sont donc une aide précieuse en période de crise sanitaire, notamment sur les îles.
 
 

Évacuations sanitaires des îles vers Lorient


Les équipages SNSM des îles sont particulièrement formés aux évacuations sanitaires. En temps normal, ils en font déjà régulièrement. Les stations de Belle-Île, Quiberon et Groix, par exemple, ont assuré 175 évacuations en 2019 à elles trois. Depuis le début de la pandémie, les Sauveteurs en Mer sont plus sollicités que d'habitude.

La vedette SNS 147 Notre-Dame-du-Calme de l'Ile de Groix a ainsi pris en charge des personnes présentant des symptômes du Covid-19 à trois reprises, les 22, 24 et 25 mars, pour les amener sur le continent, à la demande du SAMU de Lorient.
 
L'équipage de la vedette SNSM de l'île de Groix au moment d'un transfert / © SNSM
L'équipage de la vedette SNSM de l'île de Groix au moment d'un transfert / © SNSM


Les sauveteurs sont pour cela équipés de combinaisons, bottes, masques, lunettes et gants. "Nous allons installer un habitacle dans la vedette pour isoler les malades du reste du bateau et éviter ainsi de devoir désinfecter intégralement après l'intervention, comme nous le faisons systématiquement aujourd'hui" explique Frédéric Romieux, le patron de la vedette SNSM de Groix et par ailleurs infirmier sur l'île. Les autres membres d'équipage sont deux canotières et un mécanicien formés aux premiers secours (PSE2 et PSC1). À l’arrivée au port de Lorient, le médecin référent SNSM du Morbihan, qui travaille également pour le SAMU, vient les accueillir, alors que des ambulanciers transfèrent les malades aux Urgences. L'île de Groix compterait actuellement une vingtaine de cas déclarés de coronavirus.
 
L'habitacle de la vedette SNSM avec une patiente / © SNSM
L'habitacle de la vedette SNSM avec une patiente / © SNSM


La station SNSM de Quiberon a elle aussi été sollicitée à plusieurs reprises, fin mars, pour des évacuations depuis Hoedic et Belle-Ile vers le continent.
 

Accueil dans les centres de consultation Covid-19


 Les bénévoles SNSM se sont aussi portés volontaires pour aider le personnel soignant et les pompiers. Depuis le samedi 21 mars, des sauveteurs du Centre de formation et d'intervention SNSM de Saint-Malo participent à l'accueil des malades au centre de consultation qui accueille des patients présentant des symptômes du Covid-19. Cette structure installée au Stade de Marville a pour ambition de soulager l’hôpital public et les cabinets médicaux. Seize secouristes SNSM s'y relaient par équipe de cinq et y accueillent une cinquantaine de personnes chaque jour. Celles-ci sont ensuite prises en charge par des infirmiers et infirmières et par les médecins, puis éventuellement par l'équipe de la Croix-Rouge qui peut assurer le transport de patients vers le centre hospitalier.
 


D'autres centres de consultation Covid-19 bénéficient de l'appui des bénévoles de la SNSM. C'est le cas par exemple à Plouhinec dans le Finistère où une quinzaine de volontaires de la station de la Baie d'Audierne se relaie dans l'ancien Lycée professionnel. Ce devrait aussi être le cas à Douarnenez dès lundi prochain.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus