Cyclisme. Le Brestois Valentin Madouas remporte la Bretagne Classic

Le Brestois Valentin Madouas s'est finalement imposé à la Bretagne Classic, ce dimanche 3 septembre 2023 à Plouay dans le Morbihan. Une victoire arrachée après 258 kilomètres d'efforts.

À l'issue d'une course acharnée, Valentin Madouas remporte la Bretagne Classic Ouest-France, qui s'est tenue ce dimanche 3 septembre 2023 à Plouay (Morbihan). Après son sacre de champion de France sur route en juin dernier, c'est une nouvelle victoire qui s'ajoute au palmarès du coureur brestois.

"Je suis vraiment ému. Gagner à Plouay, avec ce maillot, c’est vraiment extraordinaire, c’était un rêve de gagner ici dans ma carrière, en plus avec le maillot de champion de France. Que demander de mieux ?", a demandé Valentin Madouas après la course. 

Marc Madiot, manager général de Groupama-FDJ, ajoute : "Valentin est devant son public, on n’a gagné Plouay qu’une seule fois, au siècle passé. On n’avait jamais eu de résultats comme aujourd’hui."

Une victoire en terres bretonnes

Après 258 kilomètres parcourus et 4 300 mètres de dénivelé, le coureur Groupama-FDJ s'est finalement imposé face à Mathieu Burgaudeau et Félix Grossschartner. Ces derniers terminent respectivement 2ème et 3ème de la course.

Valentin va faire un très grand champion.

Jean-Yves Tranvaux

Organisateur

"Il a su attaquer, s’économiser, être là et pour finir gagner", développe Jean-Yves Tranvaux, président de Plouay cycliste organisation. "Il travaille et s’améliore tous les ans."

Le dimanche 3 septembre au matin, Valentin Madouas prévoyait une course très exigeante physiquement. "Il faudra bien se placer, il y aura de gros efforts, avec tous les virages et montées. On risque d'avoir des crampes dans le final", avait-il prévu. Il comptait alors sur un nombre très réduit de sprinteurs pour pouvoir s'imposer.

C'est en tout cas une nouvelle victoire, en terres bretonnes, pour Valentin Madouas. Il succède au Belge Wout van Aert, qui avait remporté l'édition 2022. Warren Barguil, un autre Breton de l'épreuve, termine lui 34ème, après une chute.