Cet article date de plus de 3 ans

Le Faouët : l'enfant dans la peinture bretonne

L'exposition à laquelle nous invite le musée du Faouët regroupe plus de 150 toiles de 90 artistes. À travers leurs œuvres, c'est à un voyage tout aussi artistique qu'ethnographique que nous convie le musée.
 Cette année, l'exposition temporaire du musée du musée du Faouët est consacrée à la représentation de l'enfant dans la peinture bretonne entre 1860 et 1930, mêmes si quelques-unes des toiles sont plus contemporaines. 

 

Une évolution de la représentation de l'enfant

Beaucoup de peintres réputés, tels que Théophile Deyrolle, Max Clément, Édouard Edmond Doigneau ou encore Henry Joubioux sont présents dans cette évocation de l'enfance bretonne, mais aussi beaucoup de nouveautés avec des toiles de différents musées et de collections particulières.
 


 

Une évolution du statut de l'enfant dans la société bretonne

« La fillette léonarde », peinte dans les années 1870 par Yann d'argent est la toile la plus ancienne de cette exposition consacrée à l'enfant sous toutes ses facettes. Des portraits mais aussi des costumes et des coutumes : l'expo montre  ainsi des scènes de vie collective comme les foires et les pardons évocateurs de la société bretonne. Il y a le jeu, l'école, les copains, la gourmandise, mais aussi aussi la maladie et la mort, à une époque où la mortalité infantile était encore très importante.  Même plus récemment l'enfant est confronté à des moments pénibles, comme ces enfants de Lorient qui fuient les bombardements en 1943. 

L'enfant dans la peinture bretonne est à découvrir jusqu'au 7 octobre 2018 au musée du Faouët.
 
Exposition au musée du Faouët : L'enfant dans la peinture bretonne


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture culture bretonne culture culture régionale art