Cet article date de plus de 4 ans

Une commande de 5 frégates pour DCNS à Lorient

Cinq frégates de classe "Belharra" (nom d'un vague réputée chez les surfeurs au Pays basque) seront livrées à la Marine entre l'automne 2023 et 2029. Elles seront construites par le constructeur naval militaire français DCNS, à Lorient.
Une bonne nouvelle pour DCNS à Lorient
Une bonne nouvelle pour DCNS à Lorient © DCNS
"La réalisation des cinq frégates (..) permettra à la France de disposer d'un bâtiment complémentaire de la FREMM et embarquant de nombreuses technologies innovantes notamment dans le domaine de la détection", s'est félicité Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense et président de la Région Bretagne. 
La première frégate construite à Lorient entrera au service actif dès 2025, la dernière en 2030.

Le programme, y compris les coûts de développement, s'élève à environ 4 milliards d'euros pour les cinq bâtiments. Les cinq FTI seront équipées d'un radar couvrant en permanence 360 degrés, une des innovations les plus coûteuses du programme, conçu par l'entreprise aéronautique Thales, et d'une protection cyber des systèmes de commandement et de combat.

Ce contrat permettra aux forces françaises de disposer de 15 frégates de premier rang à l'horizon 2030, soit huit FREMM, cinq FTI et deux frégates de défense aérienne Horizon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité