Juin 1885 : la Statue de la Liberté débarque aux USA grâce au bateau l'Isère

L'Isère a assuré de nombreuses missions de transports dont celle de la Statue de la Liberté vers les États-Unis / © Service historique de la Défense - Lorient
L'Isère a assuré de nombreuses missions de transports dont celle de la Statue de la Liberté vers les États-Unis / © Service historique de la Défense - Lorient

Construite à Paris, la Statue de la Liberté a été acheminée par bateau, de l'autre coté de l'Atlantique. Le navire nommé l'Isère, a longtemps séjourné à Lorient où il servait de ponton avant d'être coulé tout près de la base de sous-marin de Keroman.

Par France 3 Bretagne

La Statue de la Liberté, symbole de l'amitié entre la France et les États-Unis, a été construite dans les ateliers du sculpteur français Bartholdi, avec l'aide de l'ingénieur Gustave Eiffel qui en avait imaginé l'armature.  L'Isère, transporteur de la Marine nationale va ensuite assurer son transport entre Rouen et le continent américain, en 1885.

Ce navire construit à Lorient assure d'abord des missions de transport pour le compte de la Marine en Méditerranée, en Indochine pendant vingt ans, avant d'acheminer la Statue de la Liberté et finir par être sabordé et coulé par les Allemands. Son épave repose désormais à Locmiquélic.


Des armatures en fer, réparties en plusieurs caisses


Les pièces détachées de la Statue de la Liberté sont réparties sur 200 caisses, soit 80 tonnes de cuivre et une armature en fer d’une vingtaine de tonnes. Elle arrive à bon port malgré quelques tempêtes sur le chemin.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus