Saint-Brieuc accueille le Belem pour trois jours

Le Bélem passe l'écluse, avant d'arriver au port du Légué à Saint-Brieuc / © Catherine Bazille - France 3 Bretagne
Le Bélem passe l'écluse, avant d'arriver au port du Légué à Saint-Brieuc / © Catherine Bazille - France 3 Bretagne

Le Belem, fameux trois-mâts, est arrivé ce vendredi midi à Saint-Brieuc pour une escale de trois jours au port du Légué. Le voilier repartira dimanche à 11h pour Dieppe en passant par les îles anglo-normandes.

Par Krystell Veillard


Le Belem, c'est un monument, et une véritable page d'histoire à lui tout seul. Ce magnifique trois-mâts à phare carré et coque en acier est le dernier des grands voiliers de commerce français du 19ème siècle encore naviguant.

Un seul navire et plusieurs vies 

Mis à l’eau en 1896 à Nantes, après 6 mois de construction dans les chantiers Dubigeon à Chantenay sur Loire, il prend le nom de Belem, celui de son comptoir de commerce au Brésil. Sa mission est de servir au transport de marchandises. Le navire va ainsi ramener jusqu’en France des fèves de cacao d’Amazonie, puis du rhum et de la canne à sucre. Mais à l’orée de la Première Guerre mondiale, concurrencée par des "vapeurs" plus rapides, la carrière commerciale du Belem est interrompue. Acheté par le duc de Westminster, il prend la nationalité britannique. Equipé pour la première fois de moteurs, le voilier est transformé en yacht de luxe. En 1921, il change de main, racheté par Sir Arthur Ernest Guinness, vice-président des brasseries et grand amateur de navigation. Il prend alors le nom de Fantome II. En 1951, le Belem, devient navire-école en Italie, il va le rester jusqu'en 1967, l'année de sa dernière croisière. Le trois-mâts restera à quai à Venise durant des années, avant d'être finalement racheté en 1979 par la fondation de la Caisse d'Epargne et de revenir en France.

Cette aventure maritime du Belem, dure depuis près de 120 ans, en ayant vécu plusieurs vies, protégé par une bonne étoile. Il a été classé monument historique en France, en 1984.

Escale de trois jours à Saint-Brieuc

Aujourd'hui le Belem est à nouveau un navire-école, mais civil et ouvert au grand public. En 30 ans, il a embarqué quelque 35 000 navigants. Il représente également la France lors des grands rassemblements de bateaux. Arrivé ce vendredi pour trois jours d'escales à Saint-Brieuc, le voilier est amarré au quai Surcouf, au Port du Légué, des visites sont organisées le samedi 21 avril de 10h à 12h et de 14h30 à 18h. Le voilier repartira dimanche à 11h pour Dieppe en passant par les îles anglo-normandes. Puis il mettra le cap sur Dunkerque. En 2018, le trois-mâts participera à Ostende à l’ancre, la Tall Ships Regatta entre Liverpool et Dublin, Bordeaux fête le fleuve en juin et la grande parade de Marseille début septembre.

Le trois-mâts Belem à Saint-Brieuc
Le Belem enn escale à Saint-Brieuc
Direction Saint-Brieuc, sur le port du Légué où le célèbre Belem fait escale pour trois jours à partir de ce 20 avril. / Intervenants : Marie-Claude et Antoinette - Adolphe et Yvonne - Marc et Valérie, matelots stagiaires - Capitaine Aymeric Gibet, commandant du Belem - Reportage : C. Bazille - L. Cognard

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus