Lorient : l'entreprise SEAir veut faire voler les bateaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar
Premiers essais en mer du foil mis au point par l'entreprise SEAir.
Premiers essais en mer du foil mis au point par l'entreprise SEAir. © S.Izad

Installée à Lorient dans l’ancienne base de sous-marin,  SEAir partage le même rêve qu’Eric Tabarly, faire voler tous les bateaux. Grâce à un nouveau foil multidirectionnel testé sur un monocoque de 6,50m ce rêve pourrait bientôt se concrétiser.

Le foil est une innovation majeure dans le monde de la voile de compétition dont l’entreprise SEAir s’est fait une spécialité. Placée sous la coque d’un bateau, ces petites ailes ont été conçues pour soulager la carène et limiter le frottement de l’eau lui permettant ainsi d’aller plus vite à certaines allures.


Ils ont fait sensation au Vendée Globe

Sur les 29 monocoques Imoca 60 pieds participants au dernier Vendée Globe, 7 en étaient équipés, 4 ont été les premiers à avoir bouclé leur tour du monde. Vainqueur sur Banque Populaire VIII, Armel Le Cléac'h améliorait même de près de quatre jours le record établi par François Gabart lors de l’édition précédente, en 2013. Mais à la différence de l’hydroptère ou des catamarans de la Coupe América, ces monocoques ne vont pas encore jusqu’à voler.


Equiper les bateaux de demain

Pas encore… Car à Lorient, les ingénieurs de SEAir ont mis au point un  foil nouvelle génération. "Un système multidirectionnel" breveté et testé sur un monocoque de 6,50 m au large de Lorient sur lequel l'entreprise fonde de grands espoirs.

durée de la vidéo: 02 min 05
Monocoque sur foil

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.