• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Morbihan : l'inspecteur de l'Aide Sociale à l'Enfance mis en examen pour viol sur une mineure a été incarcéré

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Vendredi dernier, un inspecteur de l'Aide Sociale à l'Enfance du conseil départemental du Morbihan a été incarcéré. Mis en examen en juillet dernier pour viol sur une mineure, il n'a pas respecté son contrôle judiciaire.

Par Thierry Peigné


Le 20 juin dernier, un inspecteur de l'Aide Sociale à l'Enfance du département du Morbihan était mis en examen pour viol sur une jeune fille mineure. Il était également poursuivi également pour harcèlement sexuel sur quatre autres jeunes mineures pour des faits remontant à l'année dernière.

Ce vendredi 7 septembre, l'homme de 44 ans a été placé sous mandat de dépôt. Le parquet de Lorient confirme que "son contrôle judiciaire a bien été révoqué pour non-respect de ses obligations".
 

Des contacts avec les victimes

Selon nos informations, l'homme serait notamment entré en contact avec une ou plusieurs de ses victimes, ce qui lui était formellement interdit.

Suite à sa mise en examen, cet inspecteur avait été placé sous contrôle judiciaire : il lui était interdit d'entrer en contact avec les plaignantes ainsi qu'avec toute personne exerçant à l'Aide Sociale à l'Enfance ainsi que tous les membres du service de la direction des affaires sociales du département. De même, il lui était interdit de se livrer à toute activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact avec des mineurs.
 
Le conseil départemental du Morbihan nous a confirmé ce jour qu'il se constituait bien partie civile dans cette affaire comme il l'avait envisagé. Le département avait suspendu cet inspecteur (en service depuis 2014) dès connaissance des faits, début avril.
 

Viol et agressions sexuelles

L'homme, l'un des cinq inspecteurs de l'Aide Sociale à l'Enfance du département, est accusé de viol sur une jeune fille mineure de plus de 15 ans "commis par personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction". Il est poursuivi également pour harcèlement sexuel à l'encontre de quatre autres jeunes mineures ainsi que pour des "appels malveillants réitérés" envers deux de ces jeunes victimes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus