Municipales : la ville de Lorient passe à droite avec l'élection de Fabrice Loher

Enorme surprise à Lorient, avec l'élection ce 28 juin de Fabrice Loher. Pour sa quatrième tentative, l’ancien opposant de Jean-Yves Le Drian, puis de Norbert Métairie a enfin réussi à faire basculer la ville de Lorient à droite. Lorient était dirigée par les socialistes depuis 1965.

Fabrice Loher sur le plateau de France 3 Bretagne
Fabrice Loher sur le plateau de France 3 Bretagne © FTV
Fabrice Loher futur maire de Lorient, a enfin conquis la ville en arrivant en tête au soir du deuxième tour des élections municipales. 

Il est arrivé en tête avec 35,34%, l’écologiste Damien Girard (LUG Union de la gauche - Lorient en commun), est arrivé 2ème avec 32,83% des voix. Bruno Blanchard, (Divers gauche - Bien vivre Lorient), héritier PS de Norbert Métairie, a pris la 3ème place avec 19,55% suivi par Laurent Tonnerre, (LDIV Divers - Demain Lorient), ex PS, aujourd’hui LREM, soutenu par Jean-Yves le Drian, 12, 27%.
 

Fabrice Loher a longtemps été chef de file de l'opposition au conseil municipal, candidat de l'union de la droite, du centre et des indépendants qui revendique notamment le soutien des Républicains.

A 53 ans, il décroche donc les clés de la cité portuaire, fief socialiste depuis 1965, ville de Jean-Yves Le Drian (1981-1998), après trois candidatures malheureuses aux municipales en 2001 (liste UDF-RPR-Démocratie Libérale), 2008 et 2014.
 

Chef de l'opposition au maire PS Norbert Métairie qui ne se représentait pas, le futur maire de Lorient se réjouit d'avoir emmené à la tête de la ville "une liste de rassemblement qui va au-delà de la droite et du centre" : "C’est vraiment une liste de Lorientais et je suis très fier ce soir de pouvoir incarner un autre avenir pour la ville cinq ports".
   

Victorieux d'une quadrangulaire


Quatre listes s'étaient maintenues ce 28 juin. "On a fait campagne sur la notion du vote utile, explique le candidat heureux, il faut rappeler que j’étais face à trois listes issues de la majorité sortante, mais encore fallait-il transformer l’essai et rassembler au-delà de notre famille politique, c’est d’abord un mouvement de Lorientais, les deux tiers de ma liste sont des personnes non encartées".

Fabrice Loher a aussi évoqué des fonds européens pour aider les finances de sa ville et notamment une enveloppe de 100 M€ sur laquelle il espère compter  : "On est dans une ville qui connaît un taux de pauvreté important. Un Lorientais sur cinq vit en-dessous du seuil de pauvreté avec un taux de chômage important. Il faut agir vite et fort, car en plus la crise va aggraver la situation. Les acteurs économiques du territoire sont prêts à relever le défi avec nous"


Ce coup de tonnerre dans cette ville tenue par la gauche depuis 50 ans a été salué par les Républicains et le Modem du Morbihan
   

Le taux de participation est de 36,48%, il était de 56.33% en 2014.


Sur cette carte interactive retrouvez votre commune pour en connaître tous les résultats actualisés au fur et à mesure de la soirée.
 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter