Pénurie de carburant. Plusieurs stations-service du Morbihan sont (presque) à sec

Dans le pays de Lorient, plusieurs stations-service annoncent manquer de carburants, sans plomb ou gasoil selon les sites. En cause, le blocage partiel du dépôt pétrolier de Lorient. Depuis le début de la semaine, les entrepreneurs des travaux publics, pêcheurs et agriculteurs y protestent contre la flambée des prix du carburant qui les affecte.

Plots rouges à l'entrée, pompes hors services, dans plusieurs stations Total du pays de Lorient ce dimanche, certaines cuves sont vides, faute de ravitaillement. "Il n'y a pas eu de camion depuis jeudi " constate Gilles Cardin employé de station-service. "On espère que ce sera pour lundi, surtout pour les clients".

Moins de 2% des stations morbihannaises concernées

Les stations-service des grandes surfaces ne semblent pas touchées par ces pénuries. 

Selon la préfecture du Morbihan, moins de 2% des stations morbihannaises seraient ce dimanche 20 mars en rupture de stock. Elles pourraient "être livrées dès demain matin" et la préfecture invite toutes celles en difficultés à se faire connaître.

Blocage du dépôt de carburant

A l'origine de ce défaut d'approvisionnement, le blocage du dépôt de carburant de Lorient par les entreprises de travaux publics depuis ce mardi 15 mars. Ce 19 mars au soir, sur réquisition de la préfecture, des camions ont pu accéder au dépôt et effectuer des livraisons.

Sur le port, des engins bloquent toujours certains accès au dépôt de carburant et le mouvement de grogne contre la hausse des prix de l'essence pourrait reprendre dès demain lundi 21 mars. Pêcheurs agriculteurs et autres entrepreneurs ont promis de se remobiliser s'ils ne sont pas entendus par Bercy.