Cet article date de plus de 4 ans

Présidentielle : Yannick Jadot (EELV) compare certains candidats à des bateaux ventouses dans les ports

Il ne mâche pas ses mots, Yannick Jadot, présent en ce moment aux Journées d'Eté, d'Europe Ecologie Les Verts à Lorient. Interrogé sur la candidature de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle, il compare les candidats "historiques" à des bateaux ventouses qui squattent les places dans les ports
Yannick Jadot, député européen EELV
Yannick Jadot, député européen EELV © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Les journées d'été d'Europe écologie les Verts se tiennent actuellement et jusqu'à samedi à Lorient. L'occasion d'interroger Yannick Jadot, député européen et lui même postulant à l'élection présidentielle de 2017, sur le toute récente candidature de Nicolas Sarkozy. Une annonce qui n'a rien d'une surprise, déclare ainsi l'élu Vert, qui précise qu'il aurait pu avoir quand même la décence de ne pas se représenter. Yannick Jadot, qui appelle à un renouvellement politique, envoie ensuite la charge lourde contre l'ensemble des candidats historiques à cette élection :

On voit bien les meilleurs ennemis sont en train de se réunir, Sarkozy, Mélenchon, Le Pen, Hollande, pour nous refaire l'image de 2012. c'est un peu comme les bateaux ventouses dans les ports, ils sont là, ne naviguent jamais, nous promettent de grands horizons, mais au fond, ils restent collés dans les ports. Ils ravalent la façade tous les cinq ans, pour squatter le paysage politique. Il va falloir du renouveau !"



L'interview de Yannick Jadot, recueillie à Lorient (56) par Maylen Villaverde et Yannick Charles

durée de la vidéo: 01 min 02
Interview Yannick Jadot EELV sur la Présidentielle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique europe écologie les verts élection présidentielle élections