Renault annonce la mise en vente de la Fonderie de Bretagne à Caudan

Le groupe Renault a annoncé ce  jeudi 11 mars qu'il cherchait un repreneur pour la Fonderie de Bretagne, son usine de Caudan (Morbihan), où travaillent 350 salariés selon la CGT.

La Fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan)
La Fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan) © France Télévisions

Le groupe Renault a annoncé, lors d’un comité économique et social extraordinaire qui se tenait ce jeudi 11 mars qu’il voulait mettre en vente la Fonderie de Bretagne, son usine de Caudan. Le site emploie 350 salariés. 

Après une revue stratégique concernant ce site de production, la direction du groupe a présenté un projet de recherche d'un repreneur, "qui lui parait plus à même de pérenniser les activités et les emplois et d'adapter l'outil industriel aux évolutions du secteur", explique le groupe dans un communiqué.

Ce n'est pas une surprise, mais c'est une trahison

Maël Le Goff, délégué de la CGT

A la sortie du CSE, Maël Le Goff délégué syndical à la CGT, a vivement réagi. "Ce qui nous dégoûte dans cette histoire, c'est que les salariés ont tout fait pour reconstruire l'outil de travail", à la suite d'un incendie en 2019, "et se sont démenés avec les changements de postes et changements d'horaires pour au final dire : 'on s'en va'." Des actions devraient avoir lieu avant un prochain CSE, prévu le 22 mars.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie social emploi