Vente de muguet à la sauvette. La préfecture du Morbihan rappelle les règles

Ce 1er mai, la vente du muguet par des non-professionnels est autorisée comme le veut la tradition. Mais attention, quelques règles s'imposent, rappelle la préfecture du Morbihan.

La vente du muguet, le 1er mai, sur les voies publiques par des non-professionnels, est une tradition généralement encadrée par un arrêté municipal. Sa vente est possible dans la rue.


Dans un communiqué de presse, la préfecture du Morbihan indique qu'une tolérance existe pour la journée du 1er mai pour permettre à des non-professionnels de vendre du muguet, mais la pratique est encadrée afin d’éviter une concurrence déloyale aux fleuristes professionnels.


Les grandes lignes en sont les suivantes :

  • L'occupation de la voie publique ne doit pas constituer un danger ou une gêne pour la circulation.
  • La vente du muguet ne peut avoir lieu à proximité des magasins des fleuristes (distance variable selon les communes), afin d'éviter toute concurrence qui serait de nature à être considérée par la profession comme illégale.
  • Le muguet vendu à la sauvette ne peut être que du muguet de jardin ou des bois à l'exclusion de tout muguet acheté pour la revente.
  • La vente doit se faire dans des paniers sans aucun éventaire fixe ou mobile, sans emballage ni adjonction d'autres fleurs ou feuillages.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité