La lettre ouverte de Jean-Louis Etienne, Irène Frain, Riguidel, et Servat contre le projet d'hôtel sur l'île Berder

Dans une lettre ouverte, Jean-Louis Étienne, Irène Frain, Eugène Riguidel, et Gilles Servat s'élèvent contre le projet de construction d’un hôtel de luxe sur la petite île du Golfe du Morbihan. Présidents d'honneur de l'association "Berder Ensemble", ils dénoncent une confiscation. 

 

Dans une lettre ouverte publiée ce 21 mars, le médecin-explorateur Jean-Louis Etienne, l'écrivaine Irène frain, le navigateur Eugène Riguidel, et le chanteur Gilles Servat dénoncent ce qu'ils considèrent comme une confiscation programmée de l'Ile Berder, où un hôtel de luxe pourrait voir le jour.

"La beauté, les paysages, l'histoire et les marées, le mouvement des arbres, cette île du Golfe du Morbihan, ne peuvent relever du seul argent roi. Le projet de faire de cette île le parc privé d'un hôtel 4 étoiles, indigne profondément les habitants de toute cette région", soulignent les quatre personnalités de l'Association Berder ensemble.   

 

 

Berder est l'une des rares îles du Golfe du Morbihan accessibles à pied. Depuis plusieurs années, le projet de complexe hôtelier du groupe immobilier Giboire suscite la polémique.

En janvier 2021, une manifestation avait rassemblé des centaines de personnes à Larmor-Baden. Mais le projet a aussi ses partisans. 

Le reportage de France 3 Bretagne