Football. A Pontivy et au stage Real Madrid les jeunes comptent bien améliorer leur dribble

Le Stade Pontivyen accueille pendant cinq jours un stage du Real Madrid. 90 jeunes de 7 à 17 ans y participent, l’occasion pour eux de s’essayer aux méthodes du célèbre club espagnol.

Une vague de maillots blanc et or a envahi la pelouse du stade de Pontivy. Ils sont 90 jeunes, âgés de 7 à 17 ans à participer à un stage de football, sous l'égide de la fondation du Real Madrid. 

Pendant cinq jours jusqu'au 9 juillet, ils vont se familiariser avec de nouvelles techniques grâce à six entraîneurs français recrutés et formés par le club espagnol. Dans le Morbihan, c'est la première fois qu'un tel stage est accueilli. Le Stade Pontivyen assure la logistique, avec la mise à disposition du terrain, l'organisation des repas pour les enfants. 

Sur le terrain, Ben Mladjao habituellement entraîneur à Rouen dirige le stage. Ces cinq jours permettent une vraie immersion et d'apporter la méthodologie espagnole. "Dans la manière d’approcher les exercices, on laisse beaucoup de place à l’enfant. On lui propose un cadre, mais c’est à lui de trouver, de chercher les solutions avec des outils assez intéressants à utiliser, des outils lumineux et auditifs qui mettent quand même l’enfant dans d’autres dispositions cognitifs que l’entraîneur qui parle à droite et à gauche", explique-t-il.

L’électronique effectivement très présent (quand le temps le permet) sert ici à mesurer les performances : vitesse d'accélération ou de dribble, la force de frappe dans le ballon. Au-delà du jeu, Ben Mladjao enseigne aussi un savoir-être, le respect du matériel, de la tenue. 

Six groupes répartis en catégorie d'âge évoluent sur différents ateliers. Les jeunes joueurs sont ravis. Baptiste, 13 ans, fan de toujours du Real Madrid et de Karim Benzema trouve "les exercices performants".

"Je trouve qu’il y a plus de technologies que ce qu’on fait déjà au stade pontyvien et j'aime surtout rencontrer d’autres entraîneurs qui ne nous connaissent pas et qui vont nous donner leur point de vue" ajoute un autre Baptiste au maillot floqué Baptou. Léo veut lui travailler ses réflexes et sa rapidité. 

J’aimerais améliorer ma frappe et les dribbles, tout ce qui est technique…

Margo, 12 ans

Les éducateurs du Stade Pontivyen assistent l'équipe Real. Parmi eux, Frédéric Conan qui constate : "Ça crée une émulation au niveau du club, le stage nous amène d’autres joueurs. Cela permet de voir différemment les choses, d’avoir une autre façon de fonctionner de travailler. Sur cette semaine-là, on va s'enrichir par rapport à ce qui est proposé."

80 stages ont lieu dans toute la France pendant les vacances scolaires. Les participants sont notés chaque jour. Les meilleurs gagneront le droit de participer à une finale nationale et décrocheront peut-être leur place pour des essais à Madrid, au stade emblématique Santiago Bernabeu. Baptiste en rêve : "J'espère que je rencontrerais Karim Benzema, il est trop fort." 

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité